L’Algérie recense ses handicapés

DES CENTAINES D’EXPERTS ET 150.000 FOYERS SERONT CONCERNÉS

L’Algérie recense ses handicapés

L’Expression, 13 Décembre 2009

Leurs droits sont le plus souvent bafoués

L’objectif est de disposer de données fiables pour une évaluation précise de la situation et des besoins des handicapés.

Le directeur général de la protection et de la promotion des handicapés au ministère de la Solidarité nationale, Benachenhou Fouzi, a révélé qu’une enquête d’envergure sera prochainement lancée par sa structure. Cette enquête nationale, qui portera sur le handicapé en Algérie, a été initiée par le ministère de la Solidarité nationale et vise à mettre au point un plan d’action pour la prise en charge et la réinsertion des personnes handicapées dans les écoles, les universités et les centres de formation professionnelle, selon M.Benachenhou. Cette enquête, a précisé la même source, donnera une «vue claire et concrète du handicap en Algérie» ainsi que «le nombre exact des personnes handicapées». Il a ajouté que l’enquête s’effectuera auprès de 150.000 ménages et mobilisera des centaines d’experts et d’associations.
L’objectif, a-t-il dit, est de disposer de «données fiables et d’études globales» qui permettent une évaluation précise, qualitative et quantitative de la situation et des besoins des handicapés. L’enquête vise aussi à identifier l’environnement des personnes handicapées ainsi que les facteurs qui facilitent ou entravent leur intégration et leur pleine participation. Il s’agit également, a-t-il affirmé, d’«évaluer la pertinence et l’efficacité des dispositifs de prévention, de prise en charge médicale et d’appui à l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées» afin de les renforcer. S’agissant des oeuvres sociales, 636.176 cartes pour personnes handicapées ont été délivrées dont 236.499 au profit des handicapés moteur pour leur ouvrir droit à la couverture sociale.
Il convient de rappeler que l’Algérie célèbrera aujourd’hui la Journée arabe des handicapés, coïncidant avec le 13 décembre de chaque année, à travers l’organisation de plusieurs manifestations au niveau national. La célébration de cette journée a pour objectif l’information et la sensibilisation à l’importance de la prise en charge de cette catégorie de la société.
La Journée arabe des handicapés vise en outre à cerner les problèmes de cette catégorie et à promouvoir leurs droits au même titre que les autres membres de la société, a indiqué M.Benachenhou. Il s’agit également de «mettre en exergue le rôle des personnes aux besoins spécifiques en tant qu’élément efficient dans le développement économique» et de «mettre en place des outils de valorisation» concernant l’action entreprise en faveur de cette frange de la population, a-t-il ajouté. Les secteurs sociaux dans les pays arabes ont particulièrement mis l’accent, lors de différentes rencontres, sur la nécessaire introduction des questions relatives aux handicapés et aux personnes aux besoins spécifiques dans les législations arabes, a indiqué M.Benachenhou. Ils ont également insisté sur l’importance de développer des programmes adaptés aux handicapés dont la création d’une banque de données sur les handicapés et leurs spécificités ainsi que les moyens de leur insertion dans la société en vue de renforcer les politiques et stratégies mises en place.
L’Algérie avait, à maintes reprises et lors de différentes occasions, insisté sur la nécessaire prise en charge des problèmes des handicapés, estimés à plus de 2 millions de personnes au niveau national, et l’importance de leur insertion dans la société. Une commission nationale pluridisciplinaire, composée de représentants de plusieurs secteurs ainsi que des représentants du mouvement associatif, est chargée de l’élaboration de ce projet d’amendement de la loi 2002 et qui sera prêt en janvier 2010.

Nabil BELBEY