Mobilisation populaire pour le 8 août

Mobilisation populaire pour le 8 août

Par Mourad H., El Watan, 1 août 2001

Une marche populaire, à laquelle tous les Algériens et Algériennes sont conviés, a été décidée par les délégués des différentes wilayas, présents au conclave de l’interwilayas, qui s’est tenu durant deux jours à Boghni, wilaya de Tizi Ouzou.

Dans une déclaration rendue publique hier, la Coordination interwilayas appelle les Algériens et les Algériennes «à venir massivement à la marche populaire pacifique qui aura lieu le mercredi 8 août, journée de grève générale, à Alger, du stade du 5 Juillet vers la présidence, à 12 h». La Coordination considère que le pouvoir continue sa «stratégie de pourrissement et de division, usant du mépris, de la manipulation et de la diversion», en réponse à l’immense mobilisation citoyenne née de la révolte de la jeunesse et aux revendications formulées dans la plate-forme d’El Kseur. Le choix de la date du 8 août, jour de l’ouverture officielle du Festival mondial de la jeunesse, est dicté par la détermination des délégués de la Coordination à «poursuivre (cette) dynamique pacifique de sursaut des Algériennes et Algériens contre l’arbitraire jusqu’au recouvrement de tous leurs droits longtemps confisqués». Dans sa déclaration, la Coordination dénonce «la politique d’occultation par un régime en mal de marketing politique des réalités de la population algérienne par l’organisation pompeuse et opulente du Festival mondial de la jeunesse et de l’étudiant». Le conclave de l’interwilayas, qui devait s’ouvrir dimanche dernier à Boghni, a été sérieusement perturbé par la présence de deux délégations de la wilaya de Béjaïa et ce n’est que lundi en fin de journée que le problème a été réglé avec la participation de la Coordination intercommunale. Cette dernière a été admise à participer aux travaux, eu égard à sa capacité de mobilisation. Le comité populaire a, de son côté, préféré se retirer, après avoir été accepté comme observateur.

.

 

Retour (Festival)