Pour la libération des 18 délégués des comités de village et des aarchs de Kabylie

Pour la libération des 18 délégués des comités de village et des aarchs de Kabylie

18 délégués de la coordination des comités de village et des aarchs de Kabylie sont détenus, au secret, depuis le 26 mars, date à laquelle la police a envahi le théâtre Kateb Yacine, de Tizi Ouzou, siège de cette coordination.

Depuis ce jour, la population est tenue dans l’ignorance du lieu et des conditions de leur détention.

Les forces de sécurité ont violemment réprimé les rassemblements de protestation organisés à Tizi Ouzou et dans plusieurs autres localités de Grande Kabylie (Azaga, Tizi Rached..), en petite Kabylie à Béjaïa, Aokas, Melbou* à Bouira et ont procédé à de nouvelles interpellations.

Il y a quelques jours, le Président Bouteflika avait semblé manifester une volonté d’apaisement en annonçant la reconnaissance du Tamazight comme langue nationale et le départ de certaines unités de gendarmerie de Kabylie.

Au moment où approche la date anniversaire du soulèvement démocratique au cours duquel plus de 60 civils furent tuées, victimes d’exactions et crimes commis par les forces de sécurité, cett attitude violente et répressive fait craindre une nouvelle escalade.

Ces pratiques incompatibles avec l’article 2 de l’accord d’association(qui institue le respect des droits humains et de l’état de droit comme fondement de l’association) négocié entre l’Algérie et l’Union européenne, renforcent son manque de légitimité démocratique.

Il appartient aux autorités algériennes, au Président de la République, Monsieur Bouteflika, au Chef du Gouvernement, Monsieur Ben Flis, de montrer qu’ils souhaitent se conformer à cet engagement en faisant libérer, sans délai, les 18 délégués de Tizi Ouzou ainsi que les personnes interpellées dans la région et dans toute l’Algérie lors des manifestations de ces derniers jours.

Le 28 mars 2002,

Hélène Flautre,
Députée européenne, les Verts
Membre de la Délégation parlementaire Maghreb
du Parlement européen
contact: claude taleb, assistant; 06.86.83.37.68