Forum des étudiants de l’universtité de Bejaia: communiqué

FORUM DES ETUDIANTS DE L’UNIVERSITE DE BEJAIA

COMMUNIQUE N°03

« pauvres montagnards, pauvres jeunes gens, pauvres étudiants, vos ennemis de demain seront pires que ceux d’hier . » M.Feraoun

Près de 40 ans d’un régime fondé sur la force et la propagande, dans cet horrible engrenage a broyer la vie, l’être humain perds toute sa valeur, il ne prend même pas la forme d’un ennemi mais d’un objet a détruire.

Fidèle à sa logique répressive qui fait le HOLA a toutes tentatives de libre expression ; le pouvoir Aâr-chaique vient d’empêcher d’une manière manu- militari les deux marches (le 19 et 20 mai 2002) des étudiants de l’université de Béjaia. Initialement prévues pacifiques et porteuses d’un espoir démocratique.

Privant ainsi ces derniers de manifester leur soif de justice et de réparation dans une journée qui a revigorer la révolution algérienne en 1956 et la révolte citoyenne en 1981.

A cet effet, Nous ,ETUDIANTS DE L’UNIVERSITE N’BGAYET conscient de la nécessité de continuer la lutte pacifique affirmons notre détermination plus que jamais a faire aboutir nos revendications.

Pour cela, nous :

Dénonçons :

La violation des franchises universitaires par les forces du désordre occasionnant plus d’une centaine de blessés.

Les arrestations arbitraires des étudiants à Alger et Béjaia.

Répression féroce (digne des pratiques du dictateur Pinochet et de Papon) à l’encontre des étudiants.

les grandes opérations politiques destinées à normaliser et essouffler le mouvement citoyen .

La violation des conventions internationales des droits de l’homme, pourtant ratifiées par le régime d’Alger.

Appelons :

Tous les étudiant(es) Algériens a se mobiliser et s’organiser d’avantage pour imposer une issue politique, démocratique à la crise qui ne cesse de précipiter notre pays dans l’une des plus grandes tragédies de son histoire post-indépendance.

* Seul la lutte paye*

Il est temps de rendre l’état à la nation.

Vive l’Algérie.

Le F.E.U.B le, 21 /05/02