Veillée le 25 juin en hommage à Matoub

Les Amis de la Fondation LOUNES MATOUB

VEILLEE LE 25 JUIN EN HOMMAGE A MATOUB

Le 25 juin 1998, Lounès MATOUB a été assassiné dans des conditions obscures : 15 jours d’émeutes ; 3 jeunes assassinés (dont un par « un élu du peuple », chef des « milices ou patriotes » censées protéger les citoyens contre les groupes islamistes armés ).

Pour la famille MATOUB, comme les milliers de citoyens du monde (excepté les kabyles de service), l’assassinat de Lounès a été commandité par un des clans du Pouvoir militaire et couvert par ses relais kabyles.

Ceux-la même qui ont tué MATOUB et ceux la même qui font tout pour dispenser le pouvoir militaire de son implication dans l’assassinat de Lounès MATOUB, massacrent à huit clos depuis un an ses enfants et cherchent à instrumentaliser cette tragédie, les uns pour régler des comptes entre clans, les autres pour poursuivre la destruction de la kabylie , de la démocratie et de l’Algérie comme ils le font depuis plus de 10 ans.

Mais aujourd’hui, notamment grâce à Matoub, si l’on en juge par son omniprésence dans toutes les manifestations, les fourgons de transport en commun, les conversations et les inscription sur les murs, la population en Kabyle a réussi à se passer des faux-démocrates qui n’ont travaillé qu’à :

utiliser la Kabylie et son aspiration à la démocratie et au changement en Algérie pour servir les intérêts de certains clans.

Les Kabyles et les démocrates algériens savent qu’ils ont trois ennemis : le Pouvoir militaire, les terroristes islamistes et cet ennemi beaucoup plus sournois : le faux démocrate.

Le 25 juin 2002, de 16 heures à minuit

Retrouvons-nous toutes et tous pour une veillée au nouveau local des Amis de la fondation Lounès Matoub : 87bis, rue de Paris 93100 Montreuil(M Robespierre).

Communions en souvenir de Lounès, notre frère à toutes et à tous, en souvenir de Aït-Idir Rachid , Ouali Hamza et Salhi Redouane tous trois assassinés par les diverses force de l’ordre après l’assassinat prémédité de Lounès;

veillons au nom de toutes les victimes de la guerre terroriste qui est livrée aux Algériens de Kabylie depuis plus d’un an maintenant.

Rappelons aux assassins de Matoub, de quelque clan, de quelque parti et de quelque chapelle qu’ils soient que l’assassinat même de Lounès a été transformée en espoir par la jeunesse de Kabylie. Ils ont échoué.

D nekwni i-tarwa l-lasel.( nous sommes les enfants de la probité )

Présidente
Malika Matoub

Les amis de la Fondation LOUNES MATOUB
Loi 1901, JO du 13 Février 1999
Bics : 4012065299
25, rue François Arago 93100 Montreuil
tél. : 01 41 58 12 66 / Fax : 01 41 58 12 67
Email : [email protected]