Déclaration du RAJ du 15 juin 2001

Association Nationale de Jeunes
Rasssemblement- Actions – Jeunesse.
BP 77 PORT Said .Alger.Algérie.

Alger le 15 Juin 2001

Déclaration du RAJ

Le RAJ se félicite et salue l’extraordinaire mobilisation citoyenne pour la liberté et la démocratie qui a eu lieu le jeudi 14 juin à Alger. La mobilisation pour la marche pacifique d’un million d’Algériennes et d’Algériens venus principalement des willayas de Kabylie mais aussi de Sétif, d’Oran et d’ailleurs a démontrée avec force la volonté et l’attachement des Algériens à ne pas baisser les bras jusqu’à obtention de leurs droits légitimes.

Les autorités braquées sur leurs certitudes et leurs mépris constant de la population ont une fois de plus mais UNE FOIS DE TROP, répondu par la violence, la répression et une très dangereuse manipulation aux justes revendications des citoyens (nes) venus (es) en masse porter un message d’espoir pour toute l’Algérie.

La très forte et très rapide répression qui s’est abattue sur les manifestants à la place du 1er Mai avant même que la marche ait commencé ne peut en aucun cas et dans aucune mesure être expliquée, comprise ; légitimée ou acceptée par quiconque, celles et ceux présents (es) sur les lieux n’ont fait que constater (malgré les cyniques et grossières manipulations médiatiques de (l’ENTV), que les autorités ne voulaient en aucun cas que la marche ait lieu, qu’elle que soit sa destination finale.
L’ordre d’intervenir pour disperser et disloquer la tête de la manifestation a été tellement rapide, tellement brutale créant par la même la panique, le trouble et l’interdiction de fait aux citoyens de s’exprimer pacifiquement à travers la marche. Dans leurs macabre besogne, les autorités ont empêché des centaines de milliers de citoyens (nes) de rentrer dans la capitale de leur pays, les expulsant a coups de bombes lacrymogène, canons à eau et autres pratiques répressives.

Le RAJ condamne fermement et vigoureusement ces pratiques violentes envers des citoyens exerçants leurs droits constitutionnels, ceux de la libre manifestation et de le libre circulation. Par ailleurs, le RAJ condamne très fermement la très claire et visible manipulation par les forces de polices, de jeunes de la capitale s’attaquant aux jeunes manifestants rentrant chez eux. Il est déplorable de voir ces jeunes Algérois jouer le jeu du pouvoir et s’en prendre à des manifestants venus revendiquer pacifiquement le droit et la dignité de et pour TOUS. Les autorités doivent savoir qu’elles jouent avec le feu par de telle pratiques dont les conséquences risquent d’être très difficilement réparable par la suite.

Nous en appelons au sens de la responsabilité et du discernement de l’ensemble des Algériens (nes), qu’elles que soit leurs régions, Aucun amalgame ne peut être entretenu sur les revendications Nationales, pacifiques des citoyens (es) venus(es) marcher pour la liberté de tous et la démocratie pour tous les Algériens. Nul ne doit être dupe des machiavéliques possibilités de manipulations du pouvoir afin de gagner du temps et refuser le changement.

La politique du  » séparer pour mieux régner  » du pouvoir jouant au pourrissement du mouvement ne peut et ne doit trouver de répondant. Les citoyens (es) et les organisations doivent savoir déjouer ces grossières et dangereuses manipulations et garder au mouvement son caractère pacifique, national et démocratique.

Le RAJ s’incline sur la mémoire des victimes mortes du fait des troubles, de confusion et de l’anarchie entraînées par la répression féroce des autorités. Nous souhaitons prompt rétablissement à tous les blessés (ées) et exigeons la libérations rapides des personnes encore interpellées.

Loin de nous décourager, de nous faire peur ou de nous pousser à une radicalisations du mouvement, le RAJ s’inscrit et appelle à la poursuite du mouvement. La mobilisation nationale et internationale contre la répression, pour la liberté, la justice se doit de continuer jusqu’à ce que le pouvoir réponde favorablement à la soif de la population toute entière dans sa lutte pacifique pour la démocratie .

 » POUR QUE L’AVENIR NE SE CONSTRUISE PAS SANS NOUS, NI CONTRE NOUS, NOUS DEVONS CONTINUER A ETRE PRESENT « 

Il est du devoir de chacun aujourd’hui, en Algérie et ailleurs de s’impliquer clairement et pleinement dans cette mobilisation citoyenne pour qu’enfin l’Algérie entame la seule voix du salut, celle de la DEMOCRATIE.

Cela est à notre porté et plus que jamais possible. Il y va de l’avenir d’un peuple, de tout un peuple, d’un même peuple

Association RAJ
Rassemblement actions jeunesse

 

Retour

algeria-watch en francais