Les commerçants de Aïn El Hammam appellent à une grève

Les commerçants de Aïn El Hammam appellent à une grève

Le Matin, 7 mai 2001

Nous, commerçants de la commune de Aïn El Hammam, réunis le samedi 5 mai 2001 en assemblée générale, profondément meurtris par la répression sans précédent ayant sévi dans la région, avons décidé d’observer en signe de deuil une grève générale durant les journées des lundi et mardi 7 et 8 mai 2001.
L’appel est lancé aussi aux transporteurs, fonction libérale pour le suivi du mot d’ordre de grève générale.
La situation que vient de vivre la population est imposée par un pouvoir assassin nous interpelle à maintenir la mobilisation et la protestation jusqu’à la satisfaction des revendications populaires légitimes et que justice soit faite en jugeant et en condamnant les services de sécurité pour les lâches assassinats de citoyens ayant pour seul tort d’exiger liberté, respect, souveraineté, démocratie.
L’Union des commerçants de la commune de Aïn El Hammam exige le bannissement de la hogra, de l’injustice et de l’impunité.
A l’image des forces vives du pays, l’Union des commerçants de la commune de Aïn El Hammam demeure déterminée à la poursuite de la protestation jusqu’à l’aboutissement de nos revendications légitimes.
Restons unis et vigilants pour notre dignité.

NB : Les établissements scolaires sont invités à maintenir une activité normale pour éviter à nos enfants toute perturbation de leur scolarité.

 

Retour

algeria-watch en francais