Des jeunes manifestent à Alger

Des jeunes manifestent à Alger

Par Djamel Amrouche, El Watan, 13 novembre 2001

Une manifestation inattendue des jeunes du quartier de Bab el Oued a suivi, hier dans la nuit, la visite que le président de la République avait effectuée dans cette zone affectée par les intempéries de samedi dernier.

300 personnes ont, en effet, défilé sur l’avenue de l’ALN, en partant de la Casbah, et ont scandé des slogans hostiles au pouvoir, tels que «Pouvoir assassin», «Avec toi Ben Laden», «Bab El Oued chouhada»… Leur intention, selon les manifestants eux-mêmes, était apparemment de se rendre à la Présidence. Arrivés à proximité du commissariat central, les jeunes manifestants ont été interceptés par les éléments de la brigade d’intervention. Les 4×4 ont alors commencé à défiler à leur tour à toute vitesse, notamment au niveau de la rue Hassiba Ben Bouali, dans un climat de totale confusion. Les gens couraient dans tous les sens sans réellement savoir ce qui se passait. Des témoignages affirment que certains manifestants étaient munis d’objets coupants : couteaux, tournevis. Ils n’ont d’ailleurs pas manqué de s’en prendre aux pneus d’une voiture. Enfin, les jeunes en colère ont empreunté la rue Richelieu, avant de revenir sur Didouche Mourad, puis le Tunel des Facultés. Apparemment, la pluie a rendu leur rassemblement problématique.Il faut rappeler aussi que c’est aussi au moment où l’on apprenait la chute du pont de Triolet et d’un immeuble à la Casbah que la marche a été décidée. Des témoignages affirment que les habitants de la Casbah ont vainement essayé de sensibiliser les autorités sur les risques qu’ils courent dans les vieux quartiers, notamment depuis les intempéries. Sans suite, semble-t-il…

 

Retour