Zerhouni réagit à la grève dans les communes : « Ce mouvement obéit à des velléités de déstabilisation »

Zerhouni réagit à la grève dans les communes : « Ce mouvement obéit à des velléités de déstabilisation »

El Watan, 5 avril 2010

La grève de deux jours initiée par le Conseil national du secteur des communes, structure affiliée au Syndicat national autonome du personnel de l’administration publique (Snapap), n’est pas restée sans écho.

Elle a fait réagir le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales. En effet, dans un communiqué adressé à toutes les wilayas, les daïras, les communes ainsi que les annexes et structures rattachées aux Collectivités locales, le département de Zerhouni a détaillé les actions menées par ses services dans le cadre de l’élaboration du statut particulier des personnels des Collectivités locales, comme il est revenu sur le mouvement de protestation de deux jours. Une grève qu’il a qualifiée de « manœuvres qui obéissent à des velléités de déstabilisation » de l’administration locale et son engagement au service du citoyen. « Ces gens sont à contre-courant du travail de fond engagé par le ministère de l’Intérieur pour rénover l’administration locale, ainsi que l’intérêt des personnels de l’administration territoriale », explique le communiqué.

Pour M. Zerhouni, ce communiqué, fort de ces trois pages et adressé à tous les concernés, doit servir de document de référence pour sensibiliser l’ensemble des personnels et partenaires sociaux sur le travail engagé par le ministère, notamment en ce qui concerne le statut qui « valorise » les emplois locaux et améliore les conditions des personnels. Tout comme il est demandé aux concernés d’utiliser tous les supports médiatiques locaux à même de faciliter la communication sur les projets et travaux engagés par le ministère de l’Intérieur. Selon ce dernier, le statut du personnel des Collectivités, en cours de finalisation, s’intègre dans la démarche globale de la réforme du secteur et va consacrer celle de professionnalisation de l’administration territoriale et de la gestion par la compétence, à même de valoriser l’emploi public local à travers l’évolution des carrières et des revenus.

Par Nabila Amir