Relogement des familles sinistrées à Boumerdès

Relogement des familles sinistrées à Boumerdès :

L’opération finalisée à 90 %

par A. Timizar, Le Jeune Indépendant, 25 avril 2007

Le taux de relogement des familles sinistrées a atteint jusqu’à hier 90 % sur un nombre total de 8 000 familles classées dans la catégorie rouge à reloger au niveau de 32 communes que compte la wilaya de Boumerdès. La énième opération de relogement de 700 familles a eu lieu hier sur une dizaine de communes touchées gravement par le séisme du 21 mai 2003.

Lors d’un point de presse animé hier au siège de la wilaya de Boumerdès, le chef de cabinet, M. Mouloud Cherifi, a indiqué que «l’opération aurait pu arriver à son terme avant même les délais impartis, pour peu que certaines familles sinistrées acceptent de rejoindre les logements qui leur ont été octroyés».

En effet, bien que dans certaines communes des logements destinés aux sinistrés aient été réceptionnés, la majorité des familles ont refusé de les rejoindre, soutenant l’argument de demeurer dans leurs localités respectives. Certaines familles regroupées en associations ont même exigé de l’administration centrale de réaliser des projets sur les anciens sites détruis par le séisme.

Bien qu’il soit difficile de satisfaire tout le monde, les autorités de wilaya ont réussi à satisfaire ces vœux par le lancement de projets de construction au niveau de certains sites réservés àcet égard. Ces projets suivis régulièrement par le wali en personne seront prochainement réceptionnés, «pourvu que la cadence des travaux et les délais soient maintenus et respectés par les entreprises de réalisation».

En tout cas, le reste des sinistrés, actuellement totalement pris en charge à divers niveaux, le seront selon un calendrier qui sera établi incessamment. Cela n’empêche que le recasement dans des chalets décents, et le relogement dans des habitations en dur totalisent actuellement l’ensemble des familles sinistrées, soit un nombre de 8 000 familles.

La majorité des familles rencontrées hier après l’acquisition des nouveaux domiciles souligne sa satisfaction. Pour Ahmed, rencontré à Corso lui et sa femme, une enseignante, ces derniers sont très contents et estiment même que «les autorités de wilaya ont respecté les délais et surtout tenu leurs promesses».

Il faut souligner que 287 familles sinistrées ont été relogées hier à Corso, Nacéria, les Issers et Khemis El-Khechna. Les opérations de relogement qui demandent beaucoup de moyens se poursuivront jusqu’au mois de juin prochain, délais finaux pour les grandes opérations de relogement.

A. T.