Boumerdès: Le relogement des sinistrés aujourd’hui

Boumerdès

Le relogement des sinistrés aujourd’hui

El Watan, 18 juillet 2005

L’opération de relogement des sinistrés de Boumerdès suite au séisme du 21 mai 2003 débute aujourd’hui. En effet, 745 logements seront distribués à Corso (288), Khemis El Khechna (181) et Zemmouri (276) d’ici à jeudi prochain.

« Khemis El Khechna accueillera une centaine de familles venues volontairement de Tidjelabine, Hamadi, Ouled Moussa et Ouled Hadadj », a déclaré avant-hier le wali de Boumerdès, Ali Bedrici, lors d’une conférence de presse. « Les listes ont été établies par les commissions de daïra dans la transparence totale. Elles ont été vérifiées au niveau des APC d’abord, des daïras ensuite et à la CNL enfin. », a déclaré le wali. La deuxième opération de relogement interviendra vers la fin août et 131 logements seront distribués. Viendront ensuite 1193 logements en septembre et 2134 en décembre. Au total, 4203 unités seront livrées d’ici à la fin de l’année, a révélé M. Bedrici, soit la moitié du programme. Le reste (4279 logements) sera distribué au cours de l’année 2006. On prévoit l’octroi de 2613 logements pendant le premier trimestre et 1666 entre avril et juillet. Répondant à des questions se rapportant au devenir des chalets, le wali a dit que ceux-ci serviront sans nul doute pour le logement social. « Mais j’ai instruit les présidents d’APC de faire signer tout bénéficiaire d’un logement un engagement de quitter le chalet », a précisé M. Bedrici. Le wali a expliqué que l’affectation des différents types de logement (F2, F3 et F4) se fera sur la base de la fiche familiale. « Une famille nombreuse ira dans un logement spacieux », a-t-il dit ajoutant que suite aux plaintes des citoyens, la caution et le loyer ont été revus à la baisse. « A l’acquisition du logement, le bénéficiaire paiera la moitié de la caution et deux mois de loyer au lieu de douze mois. Pour un F2, le bénéficiaire paiera ainsi 13 000 DA au lieu de 37 000 DA ; pour un F3, 19 000 DA au lieu de 52 000 DA ; pour un F4, 24 000 DA au lieu de 65 000 DA », dira le wali. Le premier responsable de la wilaya fera remarquer que « quelques difficultés ont retardé un peu certains chantiers ». Mais il se veut toujours rassurant puisque « tous les sinistrés seront relogés d’ici à la fin de l’été 2006 ». Le wali a également abordé le chapitre de l’aide à la reconstruction. Sur les 2000 sinistrés ayant opté pour cette formule, 1000 ont déjà reçu le chèque et les autres l’auront très bientôt. Mieux, constatant les avantages qu’offre cette formule, des citoyens qui au départ avaient opté pour le relogement par le biais de l’OPGI ont changé d’avis et veulent prendre les 100 millions de centimes pour la reconstruction. Cela libérera quelques-uns des 8482 logements en construction.

Kamel Omar