Séisme : près de 2 000 logements menacent ruine à Alger

Séisme : près de 2 000 logements menacent ruine à Alger

El Watan, 2 août 2014

Trois équipes du contrôle technique des constructions (CTC) ont été chargées d’expertiser près de 2.000 logements  »menaçant ruine » à Bab El Oued, La Casbah, Belouizdad et Bordj El Kiffan.

Des familles de Bologhine, commune côtière ébranlée par le séisme de vendredi, ont été relogées le jour même, a indiqué samedi le directeur du logement de la wilaya d’Alger, Smail Loumi. Ces familles ont été relogées  »suivant les instructions du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Tayeb Belaiz », a précisé la même source à l’APS en marge d’une visite du wali d’Alger à El Hamiz. 58 familles de Bologhine, dont les habitations ont été endommagées à la suite de ce séisme, ont été ainsi relogées le jour même à la nouvelle cité des 3.216 logements de Chaïbia, dans la commune d’Ouled Chebel, a précisé M. Smail Loumi.

Toujours dans le cadre de la prise en charge des conséquences de ce séisme, trois équipes du contrôle technique des constructions (CTC) ont été chargées d’expertiser près de 2.000 logements  »menaçant ruine » à Bab El Oued, La Casbah, Belouizdad et Bordj El Kiffan.  »Ces familles seront toutes relogées par la wilaya en fonction des priorités, qui seront établies par les experts du CTC à la suite dÆun contrôle qui est en cours de réalisation », a expliqué M. Zoukh.

Ce séisme, enregistré vendredi tôt dans la matinée dans la capitale et sa périphérie, a fait six (6) morts et 420 blessés, selon un bilan des services hospitaliers. Le séisme, de magnitude 5.6 sur l’échelle ouverte de Richter, a eu lieu à 05H11, et son épicentre a été localisé à 19 km au nord-est de la commune de Bologhine, à l’ouest d’Alger. La secousse a été ressentie également dans les wilayas de Tipasa, Blida, Boumerdes, Chlef et Tizi-Ouzou.

APS