algeria-watch: A propos « terrorisme »

A propos terrorisme

 

 

  La répression a commencé bien avant 1992 (Mourad, 1997)

  A propos de terrorisme (Kamel, officier de police, 1998-1999)

  « C’est l’armée qui massacre » (Malik, officier de l’armée, 1999)

  Un quartier sombre dans la terreur (Miloud, 1997)

  « Arrêté plusieurs fois de suite, alors qu’ils n’avaient rien contre moi » (Mounir, 1997)

  « Ils ont montré le nom de celui qu’ils cherchaient, c’était le mien » (Kamel, 1997)