Menaces et intimidations contre M. Bouhadef, chef du Groupe Parlementaire FFS

Le Front des Forces Socialistes (FFS-Algérie) rend publique les courriers adressés par Monsieur Mustapha Bouhadef, Président du groupe parlementaire du FFS, au chef du gouvernement suite à des faits et agissements suspects d’une volonté de menaces et d’intimidations sur sa personne.

Alger , le 04 décembre 2001

Monsieur le Chef du Gouvernement

J’ai l’honneur de porter à votre connaissance les faits suivants :

Dans la nuit du dimanche 02 décembre à lundi, une grosse voiture de couleur sombre et de marque BMW série 7, avec, à l’intérieur quatre (04) hommes costumés, d’allure jeune (35 à 40 ans environ) a stationné tous feux éteints à une vingtaine de mètre de mon domicile sis 24, Rue curie à El Biar.

Vers 21h30, après ¾ d’heure d’attente, l’un des occupants, le moteur du véhicule étant en marche, demande à des jeunes du quartier qui se trouvaient dans la rue s’ils connaissaient le domicile Bouhadef. Intrigués par le comportement bizarre de ces visiteurs inconnus dans le quartier, les jeunes répondent en prétextant ne pas me connaître ; à la suite de cela l’un des jeunes se fait menacer et la voiture démarre en trombe tous feux éteints, ce qui a empêché les jeunes de relever le numéro d’immatriculation du véhicule ; tout juste s’ils ont remarqué qu’elle était étrangère (allemande ?) car il n’y a pas de lumière à cet endroit précis.

Je m’interroge sur la signification de ces faits et les mobiles de leurs auteurs surtout en cette période difficile que traverse l’Algérie. D’autant plus que d’autres responsables du parti et moi-même avons déjà été l’objet de menaces et d’intimidations répétées dans le passé.

J’espère que les détails fournis ci-dessus permettront l’identification rapide de leurs auteurs, ce d’autant plus que les véhicules de ce type ne sont pas nombreux en Algérie.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Chef du Gouvernement, l’expression de ma haute considération.

Mustapha BOUHADEF
Chef du Groupe Parlementaire FFS

—————–

Alger, le 07 décembre 2001

Monsieur le Chef du Gouvernement,

Monsieur le Chef du Gouvernement,

Je vous ai mis au courant, le 05 décembre au matin, des mouvements suspects qui se sont produits dans la nuit du 02 au 03 décembre au voisinage de mon domicile sis 24, Rue curie à El Biar ; et qui me visaient directement. J’espérais qu’ils ne se produiraient plus et que leurs auteurs seraient identifiés au vu des informations que j’ai fourni.

Or, le jeudi 06 décembre à 19h00 une voiture de marque Peugeot 505 de couleur marron immatriculée 005…-187-16 (les 02 chiffres après le 5 n’ayant pas pu être identifiés) munie de 02 antennes avec 03 personnes à bord et dont l’une portait une kalachnikov dont le canon sortait à travers la fenêtre du véhicule qui roulait très lentement 30 mètres avant l’entrée de mon domicile ; arrivés devant la porte de mon domicile des photos ont été prises, à en croire le flash actionné par deux fois. Avaient-ils photographiés l’entrée ou bien la voiture de mon fils qui s’y trouvait stationnée ?

Après cela la voiture démarra en trombe.

Les menaces (ou intimidations) étant persistantes, je m’interroge sur les objectifs poursuivis par leurs auteurs d’autant que la puissance publique ne semble pas en état de les faire cesser.

En tout état de cause, cette affaire sera portée à la connaissance de l’opinion publique.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Chef du Gouvernement, l’expression de ma haute considération.

Mustapha BOUHADEF
Chef du Groupe Parlementaire FFS