Allemagne : l’Algérie, le Maroc et la Tunisie pas encore classés comme pays sûrs

Allemagne : l’Algérie, le Maroc et la Tunisie pas encore classés comme pays sûrs

Par Ali Idir, TSA, 17 juin 2016

L’Allemagne n’est pas encore parvenue à placer l’Algérie, le Maroc et la Tunisie sur la liste « des pays sûrs », faute de majorité au Parlement. Adopté le 13 mai dernier par les députés allemands, le texte n’a pas été validé par la chambre haute du Parlement (Bundesrat), rapportent plusieurs médias.

Les Verts, majoritaires au Bundesrat ont refusé de voter le texte en estimant que dans ces trois pays sévissent encore des discriminations envers les homosexuels, des atteintes à la liberté d’expression et des cas de torture, selon les médias. Les partis politiques allemands devraient entamer des discussions dans les prochaines semaines pour arriver à un compromis autour du texte présenté par le gouvernement de la chancelière Angela Merkel.

« Nous allons essayer dans les prochains jours de conduire des discussions sur le sujet », a expliqué jeudi soir Reiner Haseloff, ministre président de Saxe-Anhalt et membre de la CDU d’Angela Merkel. En 2015, parmi le million de réfugiés qui a rejoint l’Allemagne pour y demander l’asile, 26000 sont originaires des trois pays du Maghreb. Mais l’Allemagne a décidé d’accélérer le rapatriement des demandeurs d’asile déboutés originaires du Maghreb après les agressions sexuelles du Nouvel An à Cologne.