Messahel révèle la ratification de la convention relative à l’extradition des criminels

Algérie-Grande Bretagne

Messahel révèle la ratification de la convention relative à l’extradition des criminels

El Khabar, 31 juillet 2007

Le ministre délégué chargé des affaires africaines et maghrébines M. Abdelkader Messahel a indiqué que la convention relative à la livraison des criminels a été ratifiée par la partie britannique, et donc sera effective à compter du 19 juillet en cours après sa ratification par l’Algérie en décembre 2006.

La diplomatie algérienne et son homologue britannique ont accompli les procédures légales requises pour l’entrée en vigueur de la convention sur la livraison des criminels, le 19 juillet en cours, ceci dit, toutes les procédures légales et diplomatiques susceptibles d’entraver l’extradition de Abdelmoumen Khalifa ou quelconque criminel sont écartés.

Le ministre délégué chargé des affaires maghrébines et africaines a souligné que l’Algérie coopère d’une manière efficace avec la partie britannique en ce qui concerne l’extradition de Khalifa, qui fait l’objet d’un mandat d’arrêt européen sur fond des demandes adressées par les autorités françaises à leurs homologues britanniques en vue de son extradition.

Les déclarations de Messahel, qui est aussi président de la haute commission bilatérale algéro-britannique, interviennent quelques jours après la tenue d’une des sessions de cette commission, coprésidée par le ministre d’Etat britannique chargé de la région MENA et la réforme de l’ONU, Dr Kim Howells. M. Messahel a commenté la démarche britannique, en l’occurrence la ratification de la convention, en déclarant : « la partie britannique est parfaitement disposée à coopérer avec la partie algérienne concernant le dossier de Khalifa ».

 

31-07-2007
Par Atef Kedadra/ Traduit par N. K