À toutes les personnes intéressées

À toutes les personnes intéressées

20 octobre 2005

Ce sont les nouvelles que j’ai des hommes qui seront bientôt libérés avec assignation à résidence. J’ai parlé aux épouses de deux de ces hommes et elles n’ont aucune autre information. L’épouse du détenu ‘G’ a déjà passé presque une année en assignation à résidence avec son mari et la décrit comme un enfer sur terre. Le détenu ‘A’ a 5 enfants et son épouse ne sait pas à quoi s’attendre. Peut-être y aura-t-il de nouvelles règles en ce qui concerne l’assignation à résidence mais la dernière fois le détenu ‘G’ n’était même pas autorisé à mettre un pied dehors et je pense que c’était un énorme souci pour son épouse avec un enfant dans la maison.

Détenu A – Assignation à résidence.

Détenu H – Assignation à résidence mais il sera autorisé à sortir de sa maison 2 heures par jour.
Personne ne comprend pourquoi.

Détenu G – Assignation à résidence avec autorisation d’accéder à son jardin.

Détenu T – Je ne connais pas cet homme. Il est client de Me Natalia Garcia.

Détenu B – Audition reportée. Son cas est différent car il est détenu à Broadmoor sous le coup de
la Loi sur la santé mentale.

Détenu I – Rejeté.

Détenu K – Rejeté.

Détenu P – Rejeté parce qu’il représente « une trop grande menace « !

Détenu Q – Rejeté.

Je ne sais même pas s’il est significatif que tous les hommes qui vont être libérés sont mariés. L’homme qui a obtenu de se marier alors qu’il était en liberté sous surveillance ne sera pas libéré. Cependant, il existe une lueur d’espoir : de façon inattendue, le juge a été ferme avec le Ministère de l’Intérieur en lui donnant jusqu’à fin novembre pour obtenir les accords en place avec d’autres pays. Il y aura une autre audition le 5 décembre. Ceci nous donne un mois pour mettre en avant les témoignages récents des hommes renvoyés en Algérie par d’autres pays.

 

De la part de Ann.