Conseil national de la LADDH : Déclaration

Conseil national de la LADDH

Déclaration

Le conseil national de la LADDH s’est réuni le samedi 15 aout 2009 en session ordinaire pour débattre des questions organiques et du développement de l’organisation, notamment la préparation du 3eme Congrès. Le conseil a abordé aussi la situation générale des droits de l’Homme en Algérie qui connait une régression constante et alarmante. Le phénomène des Harragas en est une dramatique illustration.

Les membres du conseil national ont adopté les décisions suivantes :

1- Dans la perspective de la tenue du troisième Congrès de la LADDH, le conseil national a procédé à l’installation de la commission nationale technique de préparation du troisième congrès. Cette commission est composée de 8 membres représentants les sections, le conseil national et le comité directeur.

2- Dans le but de développer et de renforcer les capacités d’action de la LADDH, le conseil national décide l’installation de sections dans les pays où la communauté algérienne est présente. Il s’agit de permettre aux algériens de l’immigration de s’impliquer et de contribuer à la promotion et la protection des droits de l’Homme en Algérie.

Le conseil national adopte aussi la proposition de création d’une section universitaire et d’une instance chargée du dossier de la corruption sous l’appellation : cellule algérienne pour la protection des biens publics.

3- Le conseil national tout en réaffirmant l’engagement de la LADDH auprès des familles de disparus et de toutes les victimes de la décennie noire, approuve la création d’un collectif des enfants de disparus dont le siège sera basé à Constantine.

4- Le conseil national attire l’attention de l’opinion publique et des partenaires nationaux et internationaux sur le fait que des personnes en manque de légitimité et de visibilité se réclamant de la ligue ont associé le nom de la LADDH à la coalition arabe pour la démocratie, le développement et les droits de l’Homme. Une organisation créée par et pour le fils du guide libyen Saïf Al-Islam kadhafi. Le conseil national dément toute relation avec la fondation internationale Kadhafi pour le développement.

Par ailleurs, le conseil national se félicite de la décision prise par le Bureau international de la Fédération internationale des ligue des droits de l’Homme (FIDH) en date du 3 août 2009 relative à la légitime représentativité de la LADDH présidée par Maître Mostefa Bouchachi au sein de cette organisation.

Alger le 15 aout 2009

LADDH:
5 Rue Pierre Viala (Frères Alleg)
hauteur 101 Didouche Mourad-Alger
tel/fax: 00213 21 23 80 86
mail: [email protected]
site: www.la-laddh.org