Réunion du bureau de l’APN : Le cas Smaïl Mira

Réunion du bureau de l’APN

Le cas Smaïl Mira

Le Jour d’Algérie, 28 Août 2007

Le bureau de l’Assemblée populaire nationale (APN) s’est réuni hier sous la présidence de Abdelaziz Ziari, pour décider de l’inscription des projets de loi qui seront soumis aux débats de la prochaine session, apprend-on auprès de la cellule de communication. Il est aussi question d’arrêter la date de l’ouverture de cette plénière. On apprendra par ailleurs de source parlementaire que la demande du député de Béjaïa, Smaïl Mira, élu lors des élections législatives du 17 mai dernier, sous les couleurs du Rassemblement patriotique républicain (RPR), concernant la levée de l’immunité parlementaire dont il jouit a été aussi à l’ordre du jour de cette réunion. Pour rappel, ce dernier doit répon-dre devant la justice de la mort par balle à Béjaïa du jeune Kamel Sadi. Cette affaire qui a fait couler beaucoup d’encre sur «le fait qu’un député puisse se servir de son poste pour bafouer la loi», a incité plus d’un à demander de «remettre en cause l’immunité parlementaire et les limites que le député ne doit pas outrepasser en étant sous sa couverture». Il y a lieu de noter que l’affaire en question a fait même réagir le ministre de la justice, garde des sceaux, Tayeb Belaïz, qui, rappelle-t-on, avait laissé entendre qu’une requête serait déposée au niveau du bureau de l’APN, avec pour objet la demande de la levée de l’immunité parlementaire du député Smaïl Mira.

H.G