Chronologie 2007 : juillet – septembre

CHRONOLOGIE 2007

16e année de violences politiques en Algérie

Etablie par Salah-Eddine Sidhoum, publiée par Algeria-Watch, 1 février 2008

Dimanche 1er juillet : Violents affrontements entre les services de sécurité et les habitants des quartiers de Sidi El Houari et des Planteurs contestant les conditions de distribution des logements sociaux : 25 blessés dont 10 policiers. (El Khabar 02/07/07).
Poursuite des affrontements entre de jeunes citoyens contestataires et les services de sécurité à Bou Saada (M’Sila). (El Khabar 02/07/07).
Un milicien tué par des individus armés dans la localité de Bouyamine (Tipaza). (El Khabar 03/07/07).
Cinq « harragas » secourus au large d’Arzew (Oran) et quatre autres portés disparus. Ces 9 jeunes citoyens seraient originaires de Sig (Mascara) et voulaient rallier les côtes espagnoles. (Le Quotidien d’Oran 07/07/07).

Lundi 02 juillet 2007 : Poursuite des affrontements et du mouvement de protestation à Bou Saâda (M’Sila). 24 manifestants arrêtés par les services de sécurité. (El Watan 04/07/07).

Mardi 03 juillet 2007 : Un poste avancé de la garde communale attaqué par un groupe armé à Siouane, dans le massif de Collo (Skikda) : un garde communal et un militaire tués. Deux armes auraient été récupérées par les assaillants. (Le Quotidien d’Oran et El Khabar 05/07/07).
Un citoyen algérien (N. A.), arrêté à l’aéroport d’Alger à son retour de Grande Bretagne après avoir passé quatre années dans les prisons anglaises pour « terrorisme ». Le premier secrétaire de l’ambassade de Grande Bretagne était présent à l’aéroport ainsi que le frère du concerné. (El Khabar 07/07/07).

Mercredi 04 juillet 2007 : Opération de ratissage dans la localité de Sohane, près de Larbâa (Blida). (El Khabar 07/07/07).
Découverte d’un berger égorgé à Fentis, dans la wilaya de Khenchela. Onze militaires blessés par l’explosion de deux bombes dont l’une placée sous le cadavre du berger. Originaire d’Ouled Rechach, ce dernier avait disparu depuis trois jours avec son troupeau. (El Khabar et Le Quotidien d’Oran 07/07/07).
Quatre gendarmes blessés lors de l’attaque par un groupe armé d’une patrouille de gendarmerie à Cap Djinet, près de Bordj Ménaïel (Boumerdés). (El Watan 07/07/07).

Jeudi 05 juillet 2007 : 45e anniversaire d’une indépendance inachevée et…..confisquée.
Le wali (préfet) de Tizi-Ouzou échappe à un attentat à l’explosif sur la route Aïn El Hammam – Aït Yahia. Une bombe explose quelques secondes après le passage de son véhicule. Un policier de l’escorte blessé. (El Khabar 07/07/07).
Explosion d’une bombe dans la localité de Guerira près d’El Ma Labied (Tébessa) : un citoyen tué et un autre blessé. (Liberté 07/07/07).
17 « harragas » interceptés par les gardes-côtes au large de Ghazaouet (Tlemcen) après une course-poursuite mouvementée. Ces malheureux jeunes fuyant la mal vie seraient originaires d’Alger. (Le Quotidien d’Oran 07/07/07).

Vendredi 06 juillet 2007 : Le premier bilan de l’opération de ratissage dans la localité de Sohane (Blida) fait état de la mort de trois membres présumés d’un groupe armé. (El Khabar 07/07/07).

Samedi 07 juillet 2007 : Fin de l’opération militaire dans la localité de Sohane (Blida). Cinq membres présumés d’un groupe armé tués. Parmi ces membres figurerait un certain Aksil Menouar, originaire de Boufarik. Pas d’indications sur d’éventuelles pertes militaires. (El Khabar 09/07/07).
Violent mouvement populaire de protestation dans la localité de Djilali Benamar Tiaret) pour dénoncer les pénuries fréquentes d’eau en cette période de chaleur estivale. Intervention des services de sécurité. La route nationale menant vers la wilaya de Mascara est fermée par les citoyens contestataires. Arrestation d’une dizaine de personnes. (Le Quotidien d’Oran 09/07/07).

Dimanche 08 juillet 2007 : Violent accrochage entre une unité de l’armée et un groupe armé dans les environs du djebel El Ghouffi, situé entre les communes d’Ezzitouna et Ouled Attia (Skikda). Utilisation de l’armement lourd dans le bombardement de la position du groupe armé. Pas d’indications précises sur les pertes humaines de part et d’autre. (El Khabar 09/07/07).

Lundi 09 juillet 2007 : Explosion d’une bombe au passage d’une unité de l’armée en opération de ratissage dans la région de Soumama (Sidi Bel Abbés) : 3 gendarmes blessés. (El Watan 11/07/07).
Douze « harragas » secourus par les gardes-côtes tunisiens au large de Bizerte. (Le Quotidien d’Oran 28/07/07).

Mardi 10 juillet 2007 : Explosion de deux bombes sur la RN 12, menant vers Tadmaït (Tizi-Ouzou) au passage d’une patrouille de gendarmerie. Pas de victimes. (Le Quotidien d’Oran 12/07/07). .

Mercredi 11 juillet 2007 : Un camion bourré d’explosifs et conduit par un kamikaze pénètre et explose dans le campement militaire de Zbarbora, à Lakhdaria (Bouira). Le bilan officiel fait état de 10 morts et de 35 blessés. Les informations recueillies auprès des citoyens de la localité fait état de plus de 30 morts. Le GSPC revendique l’attentat sur un enregistrement diffusé par El Jazeera et fait état de 70 morts.
Explosion d’une bombe sur la RN24 reliant Azzefoun à Tigzirt (Tizi-Ouzou), au passage d’une patrouille de gendarmerie : un gendarme tué et un autre blessé. (Le Quotidien d’Oran 12/07/07).
Un membre présumé d’un groupe armé tué au cours d’une opération militaire à la cité Bouroumi, dans la commune d’El Affroun (Blida). (El Khabar 14/07/07).

Jeudi 12 juillet 2007 : Explosion d’une bombe au passage d’un convoi militaire à Benchoud, près de Dellys (Boumerdés). Pas de victimes. (El Watan 15/07/07)

Vendredi 13 juillet 2007 : Spectaculaire action des groupes armés dans la localité de Yakouren (Tizi-Ouzou). Une partie du village est occupé aux environs de 23 heures par un groupe armé constitué de plusieurs dizaines d’hommes. La brigade de gendarmerie et le campement de gardes communaux sont attaqués. On parle d’utilisation de RPG 7 par les assaillants. L’attaque aurait duré jusqu’à 3h du matin jusqu’à l’intervention d’hélicoptères de combat. (Témoignages locaux).
Un jeune citoyen d’Ath Melikéche (Bejaïa) grièvement blessé par balle par le chef de la milice de Tazmalt et « député », Smaïl Mira. Le jeune citoyen qui pratiquait du footing sur la route avait refusé de présenter ses papiers à ce chef de milice, considérant cela comme un abus de pouvoir. Il est à noter que ce chef de milice avait défrayé la chronique en juin 1998 lorsqu’il fut accusé d’avoir assassiné le jeune Ouali Hamza à Tazmalt. (Bejaïa). (Témoignages locaux).

Samedi 14 juillet 2007 : Explosion d’une bombe au passage d’une patrouille militaire sur la RN12, au lieudit Bouilef, entre Naciria et Tadmaït, à la limite des wilayas de Boumerdés et Tizi-Ouzou : un militaire tué et un autre blessé. (El Watan 15/07/07).

Mardi 17 juillet 2007 : Envoi de renforts militaires dans la région de Yakouren (Tizi-Ouzou), après la spectaculaire action d’un groupe armé en pleine ville avec l’attaque de la brigade de gendarmerie et du campement de la garde communale.

Mercredi 18 juillet 2007 : Quatre citoyens d’Ouled Djellal (Biskra), accusés d’appartenir à un réseau de soutien aux groupes armés mis sous mandat de dépôt par le juge d’instruction du tribunal de la ville. Neuf autres citoyens mis sous contrôle judiciaire. (El Khabar 19/07/07).

Jeudi 19 juillet 2007 : Trois membres présumés d’un groupe armé tués au cours d’une opération militaire dans la forêt de Machtita (Tipaza). (El Khabar 21/07/07).
Poursuite de l’opération de ratissage dans la région de Yakouren (Tizi Ouzou). Plusieurs maquis environnants bombardés par des hélicoptères de combat.

Vendredi 20 juillet 2007 : Explosion d’une bombe au passage d’un train de transport de carburants près de la ville de Souk El Had (Boumerdés) : un blessé. Dégâts matériels importants. Perturbation du trafic ferroviaire entre la capitale et l’est du pays. (El Watan 22/07/07).

Samedi 21 juillet 2007 : Selon le quotidien El Khabar, huit membres présumés d’un groupe armé tués et un autre arrêté durant les dernières 48 heures dans la vaste opération de ratissage dans la région de Yakouren (Tizi-Ouzou).
Deux militaires blessés par l’explosion d’une bombe au lieudit La Crête, dans la commune de Mizrana (Tizi-Ouzou). (El Khabar 22/07/07).
Accrochage entre un groupe armé et des gardes communaux à Aïn Zouit (Skikda) : un garde communal et un membre du groupe armé tués. (El Khabar et El Watan 23/07/07).
Les autorités espagnoles arrêtent 24 « harragas » algériens sur l’ile de Majorque. Ces jeunes malheureux fuyant la mal vie avaient embarqué à partir de la ville de Dellys (Boumerdés). (El Khabar 22/07/07).

Dimanche 22 juillet 2007 : Tentative d’attentat contre des policiers au centre-ville de Maâtkas (Tizi-Ouzou). L’assaillant blessé au cours de la riposte, réussira à prendre la fuite. (El Watan 23/07/07).
Poursuite du pilonnage des maquis de la région de Yakouren (Tizi-Ouzou) où se déroule depuis plusieurs jours une importante opération de ratissage. (El Khabar 23/07/07).

Lundi 23 juillet 2007 : Deux gardes communaux grièvement blessés par l’explosion d’une bombe près de leur campement dans la région d’Aïn Bouziane (Jijel). (El Khabar 25/07/07).
Explosion d’une bombe au passage d’un convoi militaire au lieudit Bouchakour, dans la région des Issers (Boumerdés) : un militaire tué et huit autres blessés. (El Watan 24/07/07).
Début des travaux de la sous-commission des droits de l’Homme à Genève consacrée à la situation des DH en Algérie.

Mardi 24 juillet 2007 : Arrestation par la police de Draa El Mizan (Tizi-Ouzou) de deux jeunes citoyens chez qui on aurait retrouvé des explosifs. Ils seraient accusés d’avoir participé à l’assassinat du président de l’APW de Tizi-Ouzou, Aïssat Rabah le 12 octobre 2006. (El Khabar 26/07/07).
Arrestation d’Ali Benhadj dans la région de Yakouren (Tizi-Ouzou) où se déroule une vaste opération militaire qui dure depuis 10 jours après l’occupation du village par un groupe armé et l’attaque de la brigade de gendarmerie. Il sera relâché quelques heures après. (El Watan 25/07/07).
Décès du jeune Kamel Saadi d’Ath Mellikéche (Bejaïa), blessé grièvement le 13 juillet dernier par le chef de la milice de Tazmalt et « député », Smaïl Mira.
Le premier responsable des gardes-côtes déclare dans une interview au quotidien El Khabar, que les forces navales auraient repêché sur les côtes algériennes plus de 147 cadavres de « harragas » en 30 mois. !!!

Mercredi 25 juillet 2007 : Quatre citoyens mis sous mandat de dépôt à Bir El Ater (Tébessa). Ils sont accusés d’appartenir à un réseau de soutien aux groupes armés. (El Khabar 26/07/07).
Opération de ratissage dans la région de Lakhdaria (Bouira) avec participation des forces spéciales et d’hélicoptères de combat. (El Khabar 25/07/07).

Samedi 28 juillet 2007 : Selon le Quotidien d’Oran reprenant le quotidien tunisien Echourouq, sept « harragas » auraient été secourus la semaine écoulée au large de Tabarka par les gardes-côtes tunisiens. Le cadavre d’un 8e « harraga » aurait été repêché.

Dimanche 29 juillet 2007 : Explosion d’une bombe près d’un local commercial de la ville de Bordj Ménaïel (Boumerdés) : un citoyen blessé. (El Khabar 30/07/07).

Lundi 30 juillet 2007 : Un certain Sid Ali Rachid dit « Ali dix », présenté comme le « cerveau » des attentats du 11 avril 2007 à Alger et de la caserne de Lakhdaria (Bouira) et un certain Mohamed Nour, tués lors d’une opération militaire dans la région d’Iboudrarène, dans les monts du Djurdjura (Tizi-Ouzou). (El Watan et El Khabar 02/08/07).
Un membre présumé d’un groupe armé tué par des gardes communaux dans la région d’Iboudrarène (Tizi-Ouzou). (El Watan 31/07/07).
Un policier tué par un individu armé à Biskra, en plein centre-ville. Ce dernier sera arrêté quelque temps après. (El Watan 31/07/07).

Mardi 31 juillet 2007 : Six citoyens originaires de Dra El Mizan et accusés d’avoir participé à l’assassinat de Rabah Aïssat, président de l’assemblée de wilaya de Tizi-Ouzou, mis sous mandat de dépôt par le parquet de Tizi-Ouzou. (El Watan et El Khabar 02/08/07).

Mercredi 01 août 2007 : Six membres présumés d’un groupe armé tués au cours d’une opération militaire dans la localité d’Oued El Mechrah, près de Bir El Ater (Tébessa). (Liberté 02/08/07).

Vendredi 03 août 2007 : Des individus armés dressent un faux barrage à la sortie nord de la commune d’Aït Yahia Moussa, près de Draa El Mizan (Tizi-Ouzou). Pas de victimes. (Le Soir d’Algérie 05/08/07).
Vaste opération de ratissage dans les régions montagneuses de Tébessa et Khenchela, à la frontière entre les deux wilayas. Une dizaine de membres des groupes armés tués. (El Khabar 04/08/07).

Dimanche 05 août 2007 : Reprise des bombardements des maquis de Yakouren (Tizi-Ouzou). Il est à noter que l’opération de ratissage dure depuis la mi-juillet suite à l’attaque spectaculaire des groupes armés contre la brigade de gendarmerie et le campement des gardes communaux de Yakouren. (El Khabar 06/08/07).

Lundi 06 août 2007 : Huit « harragas » arrêtés au large de la plage de Clovis, dans la localité de Benabdelmalek, à la sortie est de Mostaganem. Ils avaient l’intention de rejoindre clandestinement l’Espagne. (Le Quotidien d’Oran 09/08/07).
Une femme égorgée par des individus armés dans la localité de Chenaoura (Batna). Son domicile aurait été incendié. (Le Quotidien d’Oran 09/08/07).
Le quotidien El Khabar fait état de l’arrestation (sans préciser la date exacte) par les services de sécurité de 07 citoyens à Béchar. Ce groupe projetterait, selon le quotidien de perpétrer des attentats-suicide contre des structures sécuritaires et militaires de la région.
Deux membres présumés d’un groupe armé tués dans la forêt d’El Mokrani, dans la commune de Souk Khemis (Bouira) au cours d’une opération de ratissage. (El Khabar 07/08/07).

Mercredi 08 août 2007 : Explosion d’une bombe dans la forêt de Tadjahmount, à la frontière de la commune de Gouraya (Tipaza) au passage de militaires et de gardes communaux en opération de ratissage : un militaire et un garde communal blessés. (El Khabar 09/08/07).
Un hélicoptère de l’armée s’écrase au cours d’une opération de ratissage au lieu dit Ezzaouia, dans la wilaya de Jijel. Ses cinq occupants succomberont à leurs blessures après leur transfert à l’hôpital militaire de Constantine. (El Khabar 12/08/07).
52 « harragas » auraient pris le large à bord de 5 embarcations à partir de la plage de Boughalem (Mostaganem) en direction des côtes espagnoles. (El Khabar 11/08/07).

Vendredi 10 août 2007 : Opération de ratissage dans les maquis d’Amdjoudh, près de Maâtkas (Tizi-Ouzou) avec participation d’hélicoptères de combat. (El Watan 13/08/07).

Samedi 11 août 2007 : Opération de ratissage dans la forêt d’Aït Yahia, près d’Aïn El Hammam (Tizi-Ouzou). (El Khabar 12/08/07).
Selon le quotidien El Khabar, reprenant des statistiques officielles des services de sécurité italiens, 500 « harragas » auraient rejoint les côtes italiennes en une année. Et combien ont péri dans l’anonymat et l’indifférence ?

Dimanche 12 août 2007 : Explosion de deux bombes au passage d’une patrouille militaire participant à une opération de ratissage dans la région d’Amdjoudh, près de Maâtkas (Tizi-Ouzou) : 3 militaires dont un officier tués et quatre blessés dont deux gardes communaux. L’un de ces derniers succombera à ses blessures à l’hôpital militaire d’Alger. (El Khabar 14 et 15/08/07).
Le quotidien El Khabar fait état de la découverte par les militaires d’un milicien égorgé dans la forêt de Sidi Yahia, près de Chemini (Bejaïa) sans préciser la date exacte.

Lundi 13 août 2007 : 27 « harragas » arrêtés sur les côtes d’Annaba à bord de deux embarcations. Quinze autres réussiront à prendre la fuite et le ….large. (El Khabar 14/08/08).

Mardi 14 août 2007 : Attentat contre Mustapha Kartali, ancien émir des groupes armés. Sa voiture piégée explose alors qu’il revenait de la prière d’El fedjr dans son quartier de Djiboulo, à Larbâa (Blida). Grièvement blessé, il sera amputé de son membre inférieur droit. Il avait déposé les armes après les accords AIS –SM en 1999 dans le cadre de la « concorde civile ». (El Watan, El Khabar 15/08/07 et témoignages locaux).

Mercredi 15 août 2007 : Selon le quotidien El Khabar, 170 « harragas » venus des côtes d’Annaba à bord de 13 barques auraient accosté en Sardaigne (Italie) durant les dernières 24 heures.
Poursuite des bombardements des maquis d’Amdjoudh (Tizi-Ouzou). Pas d’indications sur les pertes humaines. (Soir d’Algérie 18/08/07).

Jeudi 16 août 2007 : Un garde communal grièvement blessé par l’explosion d’une bombe au lieudit El Mechmel, près d’Aïn Zaouïa (Tizi-Ouzou). (El Watan 17-18/08/07).
Un groupe armé dresse un faux barrage sur la route Draa El Mizan – Oued Ksari (Tizi Ouzou). (El Khabar 18/08/07).
Mouvement populaire de protestation des citoyens de la localité d’El Hoceina (Aïn Defla) suite aux pénuries d’eau. La RN4 a été bloquée par de nombreuses barricades. Cette revendication d’eau potable remonte à …….1985. (Liberté 18/08/07).

Samedi 18 août 2007 : Selon le quotidien El Khabar, le chef de la milice de Tazmalt (Bejaïa) et « député » Smaïl Mira aurait été entendu par le juge d’instruction d’Akbou et mis sous contrôle judiciaire. (El Khabar 19 et 22/08/07)

Mardi 21 août 2007 : Reprise des bombardements du massif forestier d’Amdjoudh (Tizi-Ouzou) où se déroule une vaste opération de ratissage depuis plus d’une semaine. (El Watan 22/08/07).
Un garde communal blessé par l’explosion d’une bombe à Tassif, localité située entre El Ancer et El Milia (Jijel). (El Watan 17-18/08/07).
Selon le quotidien El Khabar, reprenant une dépêche de l’United Press International, la Grande Bretagne invite ses ressortissants à éviter de se rendre dans les zones « chaudes » d’Algérie où se déroulent opérations militaires et attentats (Boumerdés, Tizi Ouzou, Aïn Defla, Bejaïa, Médéa et Blida).

Mercredi 22 août 2007 : Explosion d’une bombe à Ighil Khelil près de Béni K’sila (Bejaïa) : un enfant blessé. (El Khabar 23/08/07).
Explosion d’une bombe au passage du chef de la garde communale à Ouled S’hil (Médéa). Ce dernier, blessé par la déflagration est transporté à l’hôpital de Blida. (El Khabar 23/08/07).

Samedi 25 août 2007 : Les représentants de 80 000 miliciens se réunissent pour demander un statut spécial à ce corps de supplétifs. (El Khabar 26/08/07).

Dimanche 26 août 2007 : Explosion d’une bombe au passage d’une patrouille de police à Bordj Ménaïel (Boumerdés) : 5 blessés dont 2 policiers. (El Watan 27/08/07).

Lundi 27 août 2007 : Huit « harragas » sauvés au large des côtes d’Annaba par le car-ferry Captain Zamman. Leur embarcation se dirigeait vers les côtes italiennes. (El Watan 28/08/07).
10e anniversaire de l’effroyable massacre du village Raïs, situé à la banlieue est d’Alger où plus de 300 citoyens ont péri.
Mort du « général » Smaïl Lamari, n° 2 de la police politique, suite à une crise cardiaque. Il fut le principal artisan des « accords » avec l’AIS de Madani Mezrag et dont la couverture politique fut assurée par Bouteflika et connue sous le nom de « concorde civile ».

Mercredi 29 août 2007 : Explosion d’une bombe au passage d’un train de marchandises à hauteur de la localité d’Ahnif (Bouira). Trois blessés. Neuf wagons endommagés. (El Watan 01/09/07).

Jeudi 30 août 2007 : Le quotidien El Khabar fait état de l’arrivée de 250 « harragas » dont une femme et deux enfants en Sardaigne (Italie) durant ces dernières 48 heures.
Un élève officier de l’Académie militaire de Cherchell, égorgé à son domicile, dans la localité de Handala, près de Sidi Ghilés (Tipaza). (El Watan 01/09/07).

Dimanche 02 septembre 2007 : Le quotidien El Khabar fait état de l’arrivée en Sardaigne de 45 « harragates » algériennes depuis le début de l’année. La majorité d’entre elles aurait embarqué des côtes d’Annaba.

Lundi 03 septembre 2007 : Un citoyen (Salhi Sebti) âgé de 50 ans égorgé par des individus armés à Bir El Ater (Tébessa). (El Khabar 05/09/07).
Explosion d’une bombe à Bir El Ater (Tébessa) au cours d’une opération de ratissage de l’armée : 5 morts dont deux officiers (un colonel et un commandant) et un chef de milice. (El Khabar 05/09/07).

Mardi 04 septembre 2007 : Douze « harragas » secourus par les gardes-côtes près de l’ile Paloma, au large de Bousfer (Oran). (Le Quotidien d’Oran 06/09/07).

Jeudi 06 septembre 2007 : Un « kamikaze » se fait exploser au milieu de la foule qui attendait la venue de Bouteflika sur le boulevard principal de Batna : 22 morts et 107 blessés. (El Watan 7-8/09/07).
Le régime algérien refuse de délivrer des visas à des hommes politiques suisses invités au 4e Congrès du FFS. (Information recueillie au Congrès).

Samedi 08 septembre 2007 : 19 « harragas » arrêtés au large des côtes d’Annaba. (El Watan 12/09/07).
Spectaculaire attentat kamikaze contre une caserne de la marine de Dellys (Boumerdés) : 34 morts et près de 60 blessés. On apprendra par la suite que l’auteur de l’attentat n’avait que 15 ans !!!(El Watan 09/09/07).

Dimanche 09 septembre 2007 : Arrestation d’Ali Benhadj par la police à son domicile. Une perquisition aurait été effectuée selon le témoignage d’un de ses proches. Son arrestation serait en rapport avec son intervention à la chaîne El Hiwar où il dénonçait les généraux putschistes et le Coup d’Etat de janvier 92 qui avait plongé le pays dans un bain de sang.
Echec cuisant des marches « populaires » pour dénoncer le « terrorisme » à travers le territoire national. Des bus et camions avaient été réquisitionnés pour transporter les travailleurs vers les lieux de rassemblement. Lors des marches « spontanées », les « manifestants » réclameront aussi un 3e mandat pour Bouteflika !!!
Selon le quotidien El Khabar citant des « sources sécuritaires », l’auteur de l’attentat de Batna de jeudi dernier aurait été identifié. Il s’agirait Belzerg Houari. Il serait originaire d’Oran.
Neuf citoyens accusés d’appartenance à un groupe armé arrêtés à Constantine. (El Watan 23/09/07).
69 jeunes « harragas » interceptés à bord de 13 embarcations de fortune par les gardes-côtes au large des côtes d’Annaba. (Echourouk El yaoumi 11/09/07).

Lundi 10 septembre 2007 : 86 « harragas » arrêtés par les gardes-côtes au large d’Annaba. Ils s’apprêtaient, à bord d’embarcations de fortune, de rejoindre la Sardaigne. (El Watan 12/09/07).
Le bilan de l’attentat contre la caserne de la marine de Dellys (Boumerdés) s’élèverait à 35 morts selon le quotidien El Khabar, avec le décès hier d’un militaire à l’hôpital de Bordj Ménaïel.
Arrestation de deux citoyens au centre-ville de Reghaïa (Alger) par des « unités spéciales » de la police venues d’Alger. Elle serait en rapport avec le dernier attentat meurtrier de Dellys. (Liberté 12/09/07).
Violent accrochage entre une unité de l’armée et un groupe armé dans la localité des Ouled Messaoud, près de Hamdania (Médéa) : 3 militaires et un membre du groupe armé tués et 07 militaires blessés. (Echourouk El Yaoumi 11/09/07 Très

Mardi 11 septembre 2007 : Neuf « harragas » dont deux filles secourus par les gardes-côtes à 2 miles des côtes annabies. (El Watan 12/09/07).
Une roquette qui visait une patrouille de police tombe sur la mosquée Maâchi du quartier Tamchit de Batna : 2 enfants blessés. Un mouvement de panique s’emparera des fidèles qui attendaient la prière du Maghreb. (El Khabar 13/09/07).
Libération d’Ali Benhadj, après une garde à vue de près de 48 heures au Commissariat Central. Etonnement chez certains « journalistes » qui avaient appelé implicitement à son arrestation après son intervention sur la chaîne satellitaire El Hiwar.
Vaste opération de ratissage dans les régions de Thénia, Tidjelabine et Corso (Boumerdés). (El Watan 12/09/07).
Un citoyen du quartier d’El Mouradia, Kamal Akkache, 36 ans est enlevé en plein jour à la place Hamid Didouche par des civils se réclamant du DRS venus à bord de véhicules banalisés. (Correspondance locale).

Jeudi 13 septembre 2007 : Une bombe est désamorcée au marché de la localité d’Echamra (Batna). (El Khabar 15/09/07).

Vendredi 14 septembre 2007 : Explosion d’une bombe devant la cité de police de Zemmouri (Boumerdés) : Deux policiers tués et cinq blessés dont deux civils. (El Watan 16/09/07).

Samedi 15 septembre 2007 : Dans une interview au quotidien Liberté, le colonel Al Tounsi, directeur national de la police déclare : « nous avons trouvé la parade contre les attentats kamikazes » !!!! (Sans commentaires)

Dimanche 16 septembre 2007 : Un jeune citoyen de 22 ans (Mekhfi Fakih), demeurant à Souani (Tlemcen) tué par balles par un officier des gardes-frontières suite à une course-poursuite entre le véhicule des gardes et celui où se trouvait la victime. Des citoyens de la localité, révoltés par ce crime sortent dans la rue et bloquent les principales routes, réclamant que justice soit faite. Arrivée de renforts de brigades anti-émeutes. (El Watan et El Khabar 17/09/07 et 18/09/07).
Explosion d’une bombe dans les maquis de la localité de Dellys (Boumerdés) : deux militaires blessés. (Liberté 18/09/07).

Lundi 17 septembre 2007 : Importante opération de ratissage de l’armée dans les maquis d’Ouled Boudhar (Boumerdés), après l’attentat à la bombe contre la cité de police de Zemmouri. Des hélicoptères auraient participé au bombardement des maquis. Un accrochage s’en aurait suivi entre les militaires et un groupe armé : un militaire aurait été tué et deux autres blessés. (Liberté 18/09/07).
Opération de police dans la région d’Aïn Benian (Alger). Des arrestations auraient été opérées dans le cadre de la « lutte antiterroriste ». (El Khabar 20/09/07).

Mardi 18 septembre 2007 : 143 « harragas » interceptés par les autorités italiennes au large de la Sardaigne. (El Khabar 19/09/07).
Un milicien tué et un autre blessé suite à l’explosion d’une bombe dans la localité d’Ighzer Ameziane, près d’Ahnif (Bouira). (El Khabar et El Watan 19/09/07).

Jeudi 20 septembre 2007 : Trois membres présumés d’un groupe armé tués à Tamda, près d’Aguenoun (Tizi-Ouzou) au cours d’une opération militaire. (El Watan 22/09/07).
Opération de ratissage au sud-ouest de la ville de Cherchell (Tipaza). Participation d’hélicoptères de combat dans les bombardements des maquis. (El Watan 22/09/07).
Explosion d’une bombe dans la localité de Tabranat, près de L’Arbaâ (Blida) : un milicien tué et un autre blessé. (El Khabar 22/09/07).
Deux bombes désamorcées à Mérine et Aïn Tandamine (Sidi Bel Abbès). (El Watan 20/09/07).

Vendredi 21 septembre 2007 : Une camionnette de type Mazda, conduite par un « kamikaze » fonce sur un convoi de véhicules de gendarmes escortant des techniciens étrangers travaillant sur le barrage de Koudiat Asserdoune, près de Lakhdaria (Bouira) : 09 blessés dont 5 gendarmes, deux techniciens français et un italien. (AFP 21/09/07 et El Watan 22/09/07).
Les cadavres de deux « harragas » retrouvés dans les filets de pêcheurs au large de Ghazaouet. Il s’agit des malheureux Chergui Slimane et Kouider El Hadj d’Oran. (El Khabar 27/09/07).
Rapport accablant de la Confédération syndicale Internationale sur la situation des libertés syndicales en Algérie et la marginalisation des syndicats autonomes.

Samedi 22 septembre 2007 : Le cadavre d’un autre « harraga » repêché dans les filets de pêcheurs au large de Ghazaouet. Il s’agit du jeune Rezouk Mohamed, 21 ans. (El Khabar 27/09/07).
10e anniversaire du massacre de Bentalha où plus de 400 citoyens avaient été effroyablement tués. Aucune enquête n’a été ouverte depuis.
Hassan Hattab, ex-chef du GSPC se serait rendu aujourd’hui aux autorités militaires. Des informations circulant depuis une année faisaient déjà état de sa « prise en charge » par la police politique.

Dimanche 23 septembre 2007 : Selon les « sources » du quotidien El Watan, le « kamikaze » de Lakhdaria (Bouira) aurait été identifié. Il s’agirait de Merrouchi Kamel, né en 1976 et demeurant dans la localité d’Ouled Ali, près de Chabet El Ameur (Boumerdés).
Trois membres présumés d’un groupe armé circulant à bord d’un véhicule arrêtés près de Yakouren (Tizi-Ouzou) par les services de sécurité. (Le Quotidien d’Oran 27/09/07).

Lundi 24 septembre 2007 : Embuscade meurtrière contre des gardes communaux au lieudit Stah, dans la commune de Tassadane Haddada (Jijel) : trois gardes communaux tués. (El Watan 27/09/07).
Treize adolescents de 13 à 18 ans, condamnés à trois ans de prison avec sursis par le tribunal de Boumerdés. Ils s’apprêtaient selon la presse à …rejoindre les maquis d’El Qaeda. !!!!! (Le Jour d’Algérie 25/09/07).
Le Parquet de Paris ouvre une enquête …sur l’attentat de Lakhdaria (Bouira) où deux techniciens français avaient été blessés. L’enquête est confiée à la DST. (AFP)
Plus de 100 « harragas » arrêtés au large de la Sardaigne par les autorités italiennes durant cette nuit. Ils avaient embarqué des côtes d’Annaba à bord de huit barques de fortune. (El Watan 29/09/07).
Le cadavre d’un « harraga » repêché à Béni Saf. Il s’agirait d’un jeune de 24 ans, originaire d’Achacha (Mostaganem). (Le Quotidien d’Oran 27 /09/07).
Opération de ratissage dans la région de Bir El Ater (Tébessa). Explosion de 5 bombes tuant un militaire et blessant cinq autres au djebel Ma El Abied. (El Khabar 26/09/07).
Un gardien de la prison de Bordj Ménaïel (Boumerdés) tué près de son domicile dans la localité de Legata par des individus armés qui réussiront à prendre la fuite. (El Khabar 26/09/07).

Mardi 25 septembre 2007 : Explosion d’une bombe au passage d’un véhicule de police aux Issers (Boumerdés) : deux policiers tués et trois autres blessés. (El Watan et Le Soir d’Algérie 27/09/07).
Mouvement populaire de protestation des jeunes habitants du quartier El Kouche de M’Sila pour dénoncer la malvie. Des affrontements entre manifestants et services de sécurité font trois blessés parmi ces derniers. Six jeunes citoyens sont interpellés. Ce quartier est devenu un véritable bourbier suite aux dernières intempéries aggravant encore plus les conditions de vie de ses habitants. (El Watan 26/09/07).
Le quotidien El Khabar fait état de l’arrestation de 07 citoyens dans la région de Lakhdaria (Bouira). Ils sont accusés d’appartenir à un réseau de soutien aux groupes armés.
Arrestation par les autorités espagnoles de 10 « harragas » à Almeria. (El Khabar 26/09/07).

Mercredi 26 septembre 2007 : Dans son rapport annuel 2007 sur la corruption, l’Algérie est classée au 99e rang (sur 179) par l’Organisation Transparency International. En 2006, elle était au 84e rang mondial.
Un colloque sur l’impunité concernant les crimes politiques en Algérie à travers l’exemple de Matoub Lounès et organisé par l’épouse de ce dernier interdit par la mairie de Paris.
Cinq « harragas » interceptés par les gardes-côtes au large de Ghazaouet (Tlemcen). (El Watan 27/09/07).
Huit jeunes citoyens ayant participé au mouvement populaire de protestation la veille au quartier El Koucha (M’Sila) mis sous mandat de dépôt. (El Watan 27/09/07).

Jeudi 27 septembre 2007 : Explosion d’une bombe au passage d’un convoi militaire sur la route Naciria-Sidi Ali Bounab (Boumerdés). Deux militaires tués et cinq autres blessés. (AP 28/09/07).
Accrochage dans la région de Sidi Daoud (Boumerdés) entre une unité de l’armée en ratissage et un groupe armé : un militaire et un membre du groupe armés tués. Quatre militaires blessés. (AP 28/09/07. El Khabar 29/09/07).
Trois gardes communaux tués à un faux barrage dressé par un groupe armé sur la route Aït Ouerzeddine et Tadmaït (Tizi-Ouzou). Le reste des voyageurs du bus ont été libérés. (AP 28/09/07).
Un milicien de Gouraya (Tipaza) blessé par des individus armés alors qu’il se rendait dans la localité de Saadouna (El Watan 29/09/07).
La commission des Droits de l’Homme de l’ONU au cours de sa 90e session et après avoir examiné la plainte déposée par l’avocat d’Ali Benhadj, relève l’iniquité du procès dont il avait fait l’objet le condamnant à 12 ans de prison et demande au régime d’Alger son indemnisation.

Vendredi 28 septembre 2007 : Huit membres présumés d’un groupe armé et deux militaires tués au cours d’une opération militaire dans la région de Sidi Daoud (Boumerdés). (El Watan 30/09/07).
Explosion d’une bombe au passage d’une patrouille militaire à Aïn Bent Soltane (Sidi Bel Abbès) : un mort et deux blessés. (El Watan 30/09/07).
Un militaire tué et un autre grièvement blessé par l’explosion d’une bombe au passage de leur véhicule dans la région de Djebel Lahmar Khedou (Biskra). (El Khabar 30/09/07).

Samedi 29 septembre 2007 : Explosion d’une bombe sur la route Boghni- Draa El Mizan (Tizi-Ouzou) au passage d’un convoi militaire. Pas de victimes. (El Watan 30/09/07).
Six membres présumés d’un groupe armé dont un certain Boucenna Aïssa tués au cours d’une opération de ratissage à djebel Bouberak, près de Dellys (Boumerdés). (Le Jeune Indépendant 30/09/07).
De nombreux titres de la presse privée font état de la « reddition » d’Hassan Hattab, ancien « émir » du GSPC. Des rumeurs circulant depuis près d’une année faisaient état de sa « prise en charge » par la police politique. Un logement et un véhicule auraient été mis à sa disposition.
Selon le quotidien El Khabar, quatre citoyens dont une femme originaires de Lakhdaria et de la localité de Bouderbala (Bouira) auraient été arrêtés par les services de sécurité durant ces dernières 48 heures. Ils sont accusés d’appartenir à un réseau de soutien aux groupes armés.

Dimanche 30 septembre 2007 : Huit jeunes manifestants arrêtés au cours du mouvement populaire de protestation du 13 septembre dernier à Souk El Had (Boumerdés), condamnés à un an de prison ferme par le tribunal de Boumerdés. (Le Quotidien d’Oran 01/10/07).
33 « harragas » arrêtés au large des côtes d’Annaba par des gardes-côtes de la marine nationale. L’embarcation utilisée serait un sardinier volé à la plage d’El Marsa (Skikda). (Liberté 01/10/07).
Deux membres présumés d’un groupe armé tués à Thénia (Boumerdés) au cours d’une opération militaire. (El Khabar 02/10/07).
Benyoucef Mellouk, ancien fonctionnaire du ministère de la justice qui était à l’origine du scandale des magistrats faussaires au début des années 90, arrêté à son domicile par des policiers en civil dans le cadre d’un « mandat d’amener » délivré par le procureur de Blida. Cette arrestation serait en rapport avec une plainte déposée en….2002 par deux anciens « ministres » (Djeghaba et Mohammedi). Il sera libéré après trois heures d’interrogatoire chez le procureur. Ses pièces d’identité sont confisquées. (El Watan 01/10/07).