Ouargla : Le wali refuse de recevoir les chômeurs

Ouargla : Le wali refuse de recevoir les chômeurs

El Watan, 13 septembre 2011

Une cinquantaine de jeunes chômeurs de la ville de Ouargla ont vainement tenté de s’introduire au cabinet du wali de Ouargla ce mardi. Les portes de la wilaya sont restées fermées.

Les chômeurs n’ont pas réussi à se faire entendre du wali de Ouargla, pourtant le mardi est le jour de réception.

Désireux de lui témoigner leur mécontentement de voir deux des leurs à savoir Hamza Ziouane et Adel Aldjia condamnés à 3 ans de prison ferme hier, les chômeurs se sont résignés à sortir bredouille après avoir scandé leurs slogans habituels concernant la résolution du problème de l’embauche.

Comme quoi rien n’a changé sous le ciel bleu de Ouargla qui continue à tourner le dos à ses jeunes. Aucune réaction officielle n’a été enregistrée depuis le déclenchement des dernières émeutes de Ouargla ou la presse attend un quelconque point de presse depuis quatre jours. Contacté par nos soins via son chef du cabinet, nous attendons toujours la réponse de M. Nacer Maaskeri.

Pour rappel, le ministère du travail a instruit ses instances locales de ne répondre à aucune question de la presse locale ou nationale sur le dossier de l’emploi qui sombre dans une nébuleuse sans fin et suscite des émeutes cyclique à Ouargla dont la dernière en date remonte à ce samedi.
Houria Alioua