Complexe GL1K de Skikda : 5 hospitalisations parmi les agents de sécurité grévistes de la faim

Complexe GL1K de Skikda : 5 hospitalisations parmi les agents de sécurité grévistes de la faim

par A. B., Le Quotidien d’Oran, 6 août 2008

Selon le porte-parole des agents de sécurité relevant de la société de gardiennage PSG, en grève de la faim depuis jeudi dernier en signe de soutien à un de leurs collègues hospitalisé dans un état critique et décédé samedi, 5 autres agents ont dû être hospitalisés face à la dégradation de leur état de santé. L’un d’eux serait très mal en point avec une glycémie de 4,9 g. Lundi, les agents de sécurité ont vu défiler leurs parents accourus pour les soutenir dans leurs revendications d’intégrer Sonatrach, suivis du secrétaire de l’union de wilaya UGTA qui leur a rendu visite pour des considérations strictement humanitaires. L’accès par le poste 3 de la zone a été surveillé rigoureusement pour éviter certaines «intrusions» de sympathisants tentés de rejoindre le groupe. La tension ne semble pas baisser puisque la même source nous a signalé que 10 agents ont été convoqués au tribunal de Skikda sur plainte de la direction du complexe qui leur reprocherait de gêner l’activité. «Ce qui n’est pas vrai puisqu’on n’a jamais constitué de gêne car nous sommes à nos postes en train de travailler normalement», nous dit l’un des grévistes. Nous avons tenté de toucher la direction du complexe et le responsable de la sécurité Sonatrach Aval qui se trouvait au complexe et qui n’a pas voulu se prononcer car cela sortait du cadre de ses prérogatives.