De la contestation aux propositions

Syndicats du secteur de l’éducation nationale

De la contestation aux propositions

Par : MALIKA BEN, Liberté, 10 mai 2011

Contrairement à d’autres départements, le ministère de l’Éducation nationale a toujours prôné voire adopté l’option du dialogue avec ses partenaires sociaux, notamment les plus représentatifs.
C’est probablement ce qui a encouragé certains syndicats du secteur à passer de la phase de la contestation à celle de la proposition concrète. Même si les propositions restent discutables et peut-être irréalisables pour des considérations qui dépassent parfois la tutelle, les syndicats tentent tant bien que mal de ne plus se confiner dans la protestation pour une plate-forme de revendications basique mais d’y joindre des solutions et des positions concrètes.
Effet, des syndicats de l’éducation nationale s’initient, ces derniers jours, à cette nouvelle option de force de propositions et pas seulement de contestation. Après le Cnapest, c’est au tour de l’Unpef plus exactement de sa coordination des conseillers de l’orientation scolaire et professionnelle d’aller dans ce sens. La coordination, présidée par Koussem Omar, vient d’élaborer un document dont lequel elle recense en premier lieu les insuffisances du décret exécutif n°08-315 du 11 octobre 2008 portant statut particulier des fonctionnaires appartenant aux corps spécifiques de l’éducation nationale.
La coordination s’interroge d’emblée sur les motifs du changement de l’appellation de conseiller à l’orientation scolaire et professionnelle par conseiller à l’orientation et à la guidance scolaire alors que leurs missions ont été maintenues. Et de critiquer entre autres : la suppression du grade d’inspecteur de l’orientation scolaire, l’octroi de deux grades uniquement pour ce corps à savoir conseiller et conseiller principal et la classification du corps des conseillers, ouvert uniquement aux licenciés, dans les catégories 12 et 13. Passant au volet des propositions, la coordination des conseillers de l’orientation scolaire et professionnelle va jusqu’à élaborer un tableau de classification des différents grades présentés à la tutelle.
Mais avant cela, le document de la coordination affiliée à l’Unpef énumère une série de propositions : l’intégration du conseiller principal de l’orientation scolaire et professionnelle dans le grade de conseiller principal de l’orientation et la guidance scolaire avec la création de deux nouveaux postes à savoir conseiller principal chercheur et conseiller principal formateur, l’ouverture des promotions pour ce corps en vue d’accéder au postes de conseiller d’orientation dans différentes spécialités telles que la communication, l’évaluation et le suivi, la formation et l’orientation, directeur de l’orientation et inspecteur de l’orientation scolaire et la formation. S’agissant de la classification, le tableau de la coordination va de la catégorie 13 à la 16.