L’Intersyndicale maintient son calendrier

ACTIONS DE PROTESTATION

L’Intersyndicale maintient son calendrier

Le Soir d’Algérie, 19 janvier 2017

Les syndicats autonomes, regroupés au sein de l’Intersyndicale, refusent de surseoir à leur mouvement de grève.
Salima Akkouche – Alger (Le Soir) – La réunion organisée, lundi, par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, n’a rien changé à la position de cette organisation. Pourtant, Mohamed El Ghazi a initié une action, première du genre, en réussissant à réunir l’ensemble des syndicats autonomes et la centrale syndicale autour de la même table.
A l’ordre du jour, le dossier sur la retraite, un point de discorde entre le gouvernement et les syndicats autonomes. Lesquels ont initié depuis le mois d’octobre dernier plusieurs mouvements de grève et de récupérations de rue. L’initiative du ministre du Travail qui espérait calmer les esprits des syndicats autonomes qui comptent reprendre la protestation à partir du 28 janvier prochain n’a pas abouti. Meziane Meriane, coordonnateur du Snapest, a indiqué que cette rencontre n’a pas porté sur la plateforme de l’Intersyndicale. «Elle n’a pas porté sur la négociation autour de notre plateforme de revendications. On aurait aimé que le dialogue soit ouvert avant que l’Intersyndicale n’entame ses mouvements de protestation», a souligné le syndicaliste.
L’Intersyndicale maintient son calendrier de rassemblements régionaux dont le premier est prévu pour le 28 janvier prochain.
Les syndicats autonomes comptent se réunir le 4 février prochain pour définir leur prochain mouvement de grève.
A la veille de leur premier mouvement de protestation, les syndicats autonomes prévoient également une conférence de presse le 25 janvier prochain pour éclairer l’opinion publique, une nouvelle fois, sur leurs actions.
S. A.