Les avocats boycottent les audiences de la cour d’Alger

APRÈS L’INCIDENT DE JEUDI DERNIER

Les avocats boycottent les audiences de la cour d’Alger

Le Soir d’Algérie, 21 avril 2013

Un énième bras de fer est engagé entre les avocats du barreau d’Alger et les magistrats de la cour. Conséquence : la réunion d’urgence du Conseil de l’ordre d’Alger, qui s’est tenue hier à l’appel du président du barreau, a été sanctionnée par une décision de «boycotter toutes les audiences programmées à la cour d’Alger».
A l’origine de cette mesure, l’incident qui a marqué jeudi dernier le procès d’une affaire criminelle qui s’est déroulé à la cour d’appel. Un différend avait opposé l’un des avocats constitué dans cette affaire, et qui n’est autre que le président du Conseil de l’ordre du barreau d’Alger, Me Abdelmadjid Sellini, au président de séance. Selon une source proche du barreau, «le boycott des audiences de la cour d’Alger de ce dimanche est une réaction légitime des avocats pour dénoncer les multiples formes d’atteinte au droit de la défense». «Il ne s’agit pas d’une affaire personnelle, mais plutôt d’une réaction révélatrice du malaise qui règne au sein de nos tribunaux et cours. C’est la problématique du fonctionnement de la justice qui se pose réellement aujourd’hui», a ajouté la même source. Une réunion des représentants des avocats est prévue mardi prochain pour «procéder à une évaluation de la situation et arrêter les décisions appropriées à cet effet», ajoute-t-on.
A. B.