Manœuvres militaires contre la piraterie, l’immigration clandestine et le trafic d’armes

Manœuvres militaires contre la piraterie, l’immigration clandestine et le trafic d’armes

12 pays s’associent à l’initiative

Le Jeune Indépendant, 20 avril 2009

Pour lutter contre le phénomène de la piraterie, de l’immigration clandestine et du trafic d’armes, douze pays méditerranéens vont se lancer, conjointement, dans des manœuvres militaires le 4 mai prochain en Italie et en Grèce.

Ces exercices militaires rentrent dans le cadre de la coopération entre les différents pays du pourtour méditerranéen, a indiqué le lieutenant-colonel Clinton Caroll, capitaine de la frégate américaine USS Robert Grahem Bradley qui a accosté à Alger samedi dernier.
Ces manœuvres, baptisées Phoenix 09 s’articuleront essentiellement autour des interdictions maritimes et seront marquées par la collaboration des forces navales américaines. Les exercices programmés permettront aux différentes parties d’affiner les démarches dans de telles situations.
Les phases préliminaires seront entamées le week-end prochain, a indiqué le lieutenant-colonel Clinton Caroll lors d’un point de presse animé hier à Alger, à la veille du départ de la frégate américaine. Le conférencier a également mis en exergue la coopération algéro-américaine dans le domaine de la défense maritime. Une coopération qui doit durer dans le temps, a-t-il souligné, précisant qu’il ne s’agit pas d’une nouvelle coopération et que l’Algérie est un partenaire de longue date. Il a également affirmé que son pays était prêt à répondre à tous les appels de pays victimes d’actes de piraterie.
Rappelons que dans le cadre de la coopération bilatérale entre les deux pays, la frégate USS Robert Grahem Bradley a accosté samedi à Alger pour une escale de trois jours. Elle repartira aujourd’hui, a indiqué le colonel Defaïri,
responsable de la communication auprès des forces navales algériennes.
Il est à noter que l’USS Robert Grahem Bradley, opérationnel depuis 1984, accoste Alger pour la première fois. Cependant, il ne s’agit pas de la première visite d’un navire de guerre américain en Algérie. En effet, dans le cadre de la coopération militaire, un navire des gardes-côtes américains, le Northland, avait accosté à Alger le 27 juillet 2006, pour une visite de trois jours. Et auparavant, un autre navire avait fait escale au port d’Alger du 6 au 8 juin 2005. Enfin, en 2004, une délégation de gardes-côtes américains avait effectué une mission en Algérie, dans le cadre d’échanges sur les questions de transport et de sécurité maritimes, ainsi que sur les moyens de prévention et de gestion des risques en la matière. Enfin, il convient de noter que l’Algérie et les Etats-Unis entretiennent une coopération bilatérale soutenue dans le cadre de la défense maritime.
N. O.