Le directeur du renseignement américain à Alger

Il effectue une visite inédite

Le directeur du renseignement américain à Alger

Le Soir d’Algérie, 29 août 2015

Le directeur du renseignement national des Etats-Unis (Director of national intelligence-DNI), James R. Clapper, effectue une visite de travail en Algérie.
Cherif Bennaceur – Alger (Le Soir) – Le responsable américain a été reçu jeudi dernier par le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, indique-t-on dans un communiqué diffusé par l’Agence nationale de presse. Toutefois, aucune mention n’a été faite quant à une audience que le président de la République aurait accordée au directeur du renseignement américain.
Ce faisant, James Clapper effectue une visite assez inédite en Algérie, de surcroît peu médiatisée et dont la portée n’a pas été précisée. Ainsi, l’on indique seulement que l’entretien entre le ministre des Affaires étrangères et le directeur du renseignement national a porté sur les relations bilatérales algéro-américaines et sur les questions internationales et régionales d’intérêt commun.
Une indication qui relève du discours convenu mais qui n’éclaire pas sur le pourquoi du déplacement de cet officiel. Or, cette visite de travail devrait avoir certainement un lien avec la problématique du terrorisme dans la région du Sahel, la lutte contre les mouvements terroristes et notamment la nébuleuse Daesh, la prolifération des armes…
Ainsi, James Clapper a dû faire le point sur la coopération algéro-américaine dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, l’échange d’expertise et d’information ainsi que la coopération technique et militaire.
Et cela dans la mesure où le gouvernement américain ne cesse ces derniers temps d’exprimer son satisfecit quant à l’engagement concret de l’Algérie dans ce domaine.
En place depuis août 2010, James Clapper exerce la fonction de conseil principal pour le président des Etats-Unis, le Conseil de la sécurité national et le conseil de la sécurité de la patrie américains, pour tout ce qui concerne le renseignement en rapport avec la sécurité nationale de ce pays. Le DNI exerce également la fonction de coordinateur du réseau d’agences de renseignements des Etats-Unis et supervise et dirige la mise en œuvre du programme national du renseignement. L’hôte de l’Algérie, ancien lieutenant général de l’US Air Force, ancien directeur de la Defense Intelligence Agency entre 1992 et 1995 et directeur de la National Geospatial Intelligence Agency de septembre 2001 à juin 2006, est le quatrième directeur du renseignement depuis le lancement de cette agence en 2004.
C. B.