Pétition: Abdelkader Tigha doit être entendu par la justice française

Abdelkader Tigha doit être entendu par la justice française

lundi 7 mai 2007

Onze ans après l’enlèvement et l’exécution des sept moines de Tibhirine en Algérie, Abdelkader Tigha, ex-sous-officier des services secrets algériens et témoin essentiel , n’a toujours pas été entendu par le juge Bruguière malgré les demandes répétées des parties civiles et de l’ex-magistrat et député Alain Marsaud depuis 2002.

Demandeur d’asile en France, depuis février 2007, il a été arrêté le 2 mai et il est désormais menacé d’expulsion vers les Pays-Bas où sa demande d’asile a été rejetée,

C’est la justice francaise qu’on veut entraver en expulsant Abdelkader Tigha , tout comme lorsque le pouvoir refuse une perquisition à la cellule africaine de l’Élysée pour faire la lumière sur l’assassinat du juge Borrel à Djibouti.

Nous dénonçons les pressions politiques d’États étrangers et les entraves à la justice française dont le seul but est d’empêcher que vérité soit faite. Nous réclamons qu’Abdelkader Tigha bénéficie d’une protection en France et qu’il soit entendu par la justice, pour contribuer à ce que la lumière soit faite sur l’assassinat des moines de Tibhirine.

Premiers signataires
premiers signataires sont le la ZEP (Zone d’Ecologie Populaire), CEDETIM (centre d’études et de solidarité internationale), l’UNADE (Union d’associations pour la diversité et l’égalité) , le CAAC (Collectif des Associations et Amis des Comores)

Pour signer le communiqué , envoyer un mail à [email protected]