Chlef : 87 jeunes attendent leur jugement

Chlef : 87 jeunes attendent leur jugement

Chlef : De notre bureau, El Watan, 14 juin 2008

Les 87 jeunes arrêtés après les émeutes qui ont secoué les communes de Chlef et de Chettia, en avril dernier, attendent toujours leur procès. Pour rappel, les mis en cause, parmi lesquels figure une jeune femme, sont détenus dans le pénitencier de Ténès, situé à 50 km, et celui d’El Attaf, dans la wilaya de Aïn Defla. Ils seront jugés en session criminelle en attendant la clôture de l’instruction en cours, apprend-on. Certaines familles de détenus ont fait part de difficultés financières qui les empêcheraient de constituer des avocats pour leurs enfants. D’autres ne cessent de réclamer un traitement rapide de ce dossier, comme cela a été le cas pour les émeutiers d’autres régions du pays. De son côté, la coordination des cités en préfabriqué a réitéré récemment son appel pour la libération des détenus et avait interpellé, sur le sujet, le ministre chargé des Collectivités locales, Dahou Ould Kablia, lors de sa visite dans la région. Par ailleurs, le verdict de l’affaire opposant le président de ladite coordination à l’ex-wali sera rendu le 22 juin après un premier renvoi.

Par A. Yechkour