Bejaia: Les confrontations violentes reviennent

Bejaia

Les confrontations violentes reviennent

El Khabar, 12 septembre 2009

Les émeutes qui se sont déclenchées, il y a deux jours, dans la commune de Derguina, dans la wilaya de Bejaia connaissent de graves dérives, vu que les citoyens refusent toujours de rouvrir la route nationale n°9, ralliant la ville de Bejaia à Sétif, pour le deuxième jour consécutif.
Le champ des protestations s’est élargi, allant de blocage des siéges de l’APC et de la Daïra, vers des confrontations chaudes entres les contestataires et les forces de l’ordre. 12 personnes ont été arrêtées, avant d’être relâchées, un peu plus tard. Les renforts arrivés sur place, sous les ordres du wali de Bejaia, n’ont pas réussi à débloquer la route, ce qui a perturbé le trafic routier, notamment le mouvement des marchandises de et vers port de Bejaia.
Derguina a connu des affrontements entre des contestataires et les forces de l’ordre. Des bombes lacrymogènes ont été utilisées pour disperser les protestataires. Dans le village de Tadergounth, les villageois ont empêché, avant-hier, le chef de l’APC et le chef de la Daira d’entrer dans leur village, pour entamer des discussions sur le projet d’alimentation de cette localité en eau potable, suspendu depuis 2005. Les protestataires ont attaqué le convoi des deux responsables avec pierres, causant des dommages à leurs véhicules.

 

12-09-2009