Le siège de l’APC d’Aït Yahia Moussa fermé

Le siège de l’APC d’Aït Yahia Moussa fermé

El Watan, 9 juillet 2007

Les citoyens des villages de Hellil et Tifaou, de la commune d’Aït Yahia Moussa (Tizi Ouzou) ont fermé hier le siège de leur APC pour protester contre le manque d’eau.

En effet, si les citoyens de ces deux villages rencontrent de nombreux problèmes, celui de la rareté de l’eau est le plus crucial, surtout en cette période de canicule, malgré qu’une importante enveloppe financière de près de 2,7 milliards de dinars ait été accordée à cette commune pour réaliser un réseau d’AEP et juguler définitivement la crise de l’eau. Mais les villageois ne décolèrent pas. « Si nous avons entrepris cette action extrême, c’est du simple fait que nos cris n’ont pas été entendus », déclare Affif Chaouche Abderahmane, président du comité de village. A l’APC, la tension était vive. Alors que tous les bureaux étaient fermés, l’arrivée des responsables des secteurs concernés a permis de tenir immédiatement une réunion pour trouver une solution. « C’est un problème de distribution auquel il faut trouver la solution, d’autant plus qu’il s’agit d’une zone montagneuse », confie Hocine Demiche, membre de l’APC.

H. H.