Suspension de Karim Tabbou , et « fin de mission » pour Samir Bouakouir

Remous au FFS

Suspension de Karim Tabbou , et « fin de mission » pour Samir Bouakouir

Par : Rédaction WEB, Liberté, 30 mai 2012

Deux figures emblématiques du FFS viennent d’être sanctionnées par Ali Laskri, premier secrétaire national. Karim Tabbou, ex secrétaire national du parti ( 2007-2011) a été suspendu « de toute activité au sein et au nom du parti ». Ali Laskri a aussi lis fin à la mission de M. Samir Bouakouir « en sa qualité de représentant du FFS à l’étranger ».

Les deux décisions ont été annoncées ce mercredi sur le site du FFS. La « mesure conservatoire » à l’encontre de Karim Tabbou a été justifiée « suite aux comportements et propos indignes qu’il a tenu publiquement contre le parti et ses instances ». Dans le communiqué, signé par Ali Laskri, il est indiqué que l’ex premier secrétaire national « sera traduit et aura à répondre devant la commission nationale de médiation et de règlement des conflits pour les fautes de 3è degré ». Cinq « fautes » sont reprochées à Karim Tabbou :

1 – Non-respect des fondements et objectifs, des statuts et chartes du parti.

2 – Dénigrement du parti, de ses militants et de ses dirigeants par des déclarations publiques et écrites.

3 – Refus volontaire d’exécuter les directives des instances du parti.

4 – Confiscation de documents du parti.

5 – Diffusion de rumeurs, dénigrement des cadres dirigeants.

Karim Tabbou est également l’un des nouveaux députés du parti. Il était deuxième sur la liste du FFS à Tizi-Ouzou lors des dernières élections législatives.

Concernant le cas de Samir Bouakouir, le communiqué publié ne donnait pas de détails. Deux phrases ont suffit. La première « Le Premier secrétaire national, Ali Laskri a mis fin ce jour à la mission de M. Samir Bouakouir en sa qualité de représentant du FFS à l’étranger ». La seconde, une sorte de rappel : « M. Samir Bouakouir a été nommé à ce poste par M. Ali Laskri le 9 décembre 2011 ».

R.W