Benflis revendique 30 000 militants

TROIS SEMAINES APRÈS LE CONGRES DE SON PARTI

Benflis revendique 30 000 militants

Trois semaines après la tenue de son congrès constitutif, le parti de l’avant-garde des libertés revendique déjà près de 30 000 militants à travers l’ensemble des wilayas du pays et des militants par milliers parmi notre large diaspora disséminée aux quatre coins de la planète.

M. Kebci – Alger (Le Soir), Le Soir d’Algérie, 5 juillet 2015

C’est ce qu’a indiqué, hier samedi, son premier responsable, à la fin de la toute première réunion du bureau politique issu de ce congrès constitutif tenu, pour rappel, les 13 et 14 juin écoulé qu’il a présidé.
Ali Benflis a également annoncé que le dossier d’agrément de son nouveau-né sera déposé au ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales au courant de cette semaine. Soit dans les délais d’un mois suivant les travaux du congrès constitutif que prévoit la loi régissant les partis politiques qui stipule, par ailleurs, que les fondateurs du parti ont deux mois à partir de la date de dépôt du dossier d’agrément pour savoir le sort réservé à ce dernier par les services du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales.
Et l’une des missions majeures de la nouvelle direction du parti, la structuration selon les nouveaux statuts adoptés lors du dernier congrès avec, notamment, une attention accrue accordée à notre diaspora. Benflis parle de pas moins de 18 fédérations devant être mises sur pied en France au vu de la densité de notre communauté qui y est établie.
Cela dit, cette toute première session du bureau politique composé de 35 membres, instance appelée à se réunir le premier samedi de chaque mois conformément à son règlement intérieur adopté à l’occasion, a eu à prendre acte de sa pleine satisfaction des succès remarquables du congrès constitutif du parti avec notamment, une représentation tout aussi remarquable de la jeunesse, de la femme et des élites nationales aussi bien au sein de la base militante qu’au sein de ses instances dirigeantes.
Autre résolution phare de cette première réunion du bureau politique du parti des avant-gardes des libertés, l’adhésion du parti au pôle des forces du changement et à l’instance de concertation et de suivi de l’opposition dont Benflis était respectivement coordinateur et membre à titre de personnalité nationale. A l’occasion, les membres du bureau politique ont salué «l’unité des rangs de l’opposition nationale et son rassemblement autour d’une vision globale et cohérente destinée à hâter la sortie du pays des impasses politiques, économiques et sociales vers lesquelles il a été conduit».
De plus, ils ont réaffirmé la détermination des avant-gardes des libertés d’être une partie intégrante et active de cette opposition nationale légitime, responsable et constructive avec laquelle il partage pleinement le projet d’une alternative démocratique que devront bâtir ensemble toutes les Algériennes et tous les Algériens de manière ordonnée, consensuelle, graduelle et apaisée».
M. K.