Guenaizia interpellé pour une enquête sur la noyade d’une embarcation de Harraga

Emigration clandestine

Guenaizia interpellé pour une enquête sur la noyade d’une embarcation de Harraga

El Khabar, 19 août 2009

Le député Mohamed Salah Bouchareb, membre de la commission de la défense nationale, à l’APN, a appelé le ministre délégué auprès du ministre de la défense nationale, M. Abdelmalek Guenaizia, d’ouvrir une enquête sur le naufrage d’une embarcation de fortune, qui a été détruite après avoir heurté un navire relevant des gardes-côtes, de la wilaya de Annaba. Dans ce sens, M. Bouchareb souhaiterait qu’un compte-rendu concernant les résultats des investigations sur cet incident, soit transmis au parlement. Le but de cette enquête est de mettre fin à la spéculation sur le nombre des Harraga ayant été à bord, alors que certaines informations le fixe à 23, dont deux ont péri.
Selon la lettre, les incidents le long des côtes algériennes, ne cessent d’augmenter, notamment dans l’intervention des gardes-côtes, dont l’objectif est d’interdire aux immigrés clandestins de rejoindre les côtes du vieux continent. Dans sa lettre, le député a déclaré au ministre délégué, auprès du ministre de la défense nationale, que ce phénomène a pris des proportions alarmantes. Or, l’incident mettant en cause un navire relevant des gardes-côtes, qui a heurté de plein fouet une embarcation des Harraga, a causé la mort de deux personnes et fait 18 blessés, parmi les 23 candidats à l’immigration clandestine. « Les causes de l’incident ne sont pas encore déterminées », a indiqué le même interlocuteur. Un autre incident similaire a été enregistré en 2007, et a coûté la vie à un jeune homme, quand il a tenté de fuir les gardes-côtes, a conclu le député Bouchareb.

 

19-08-2009
Par M.CH/Traduit par R.K