Tunisie: Manifestation pour réclamer la démission du gouvernement

Tunisie

Manifestation pour réclamer la démission du gouvernement

El Watan, 21 février 2011

Quelque 4000 Tunisiens ont manifesté hier à Tunis, pour réclamer la démission du gouvernement de transition dirigé par Mohamed Ghannouchi, l’élection d’une Assemblée constituante et un système parlementaire, a indiqué l’AFP.

«Démission du Premier ministre, Assemblée constituante, Indépendance de la justice», «Dissolution du Parlement», «Système parlementaire», «La Tunisie est à nous et pas aux autres, non à l’ingérence française». Tels sont entres autres les slogans relevés sur des banderoles brandies par les manifestants. Le mouvement de colère s’est déroulé sans violences. Mohamed Ghannouchi a été le Premier ministre de Ben Ali de 1999 jusqu’à sa chute le 14 janvier sous la pression populaire.

Après la formation, le 17 janvier, d’un gouvernement d’union nationale dans lequel l’équipe sortante avait conservé la majorité des postes, des milliers de personnes avaient manifesté quotidiennement pour obtenir leur démission. Sous la pression de la rue, Ghannouchi avait remanié le gouvernement de transition épuré des principaux caciques de l’ancien régime le 27 janvier. Depuis, des élections libres ont été annoncées d’ici six mois. Une commission a été nommée pour préparer les élections tandis que plusieurs partis d’opposition ont réclamé l’élection d’une Constituante et la création d’un comité de sauvegarde de la révolution.
Rédaction Internationale