Bahreïn: L’opposition reste mobilisée

Bahreïn: L’opposition reste mobilisée

El Watan, 26 février 2011

Les manifestants à Bahreïn ont maintenu leur pression sur le régime hier, et le plus haut gradé américain l’amiral Mike Mullen en visite à Manama a encouragé les «changements» engagés par la monarchie selon l’AFP.

 

Des centaines de manifestants ont prié ensemble sur la place de la Perle dans le centre de capitale bahreinie, alors que des religieux chiites avaient appelé à commémorer la mémoire de sept personnes tuées au début de la révolte. L’amiral Mike Mullen, chef d’état-major interarmées, en tournée dans le Golfe depuis le 20 février, a rencontré jeudi soir le roi Hamad ben Issa Al-Khalifa et le prince héritier, Salman ben Hamad Al-Khalifa, avant de partir hier pour le Koweït.

Mais les formations de l’opposition, dominée par les chiites, ne semblent pas vouloir d’une chute du régime.Ils demandent des réforme, dont une «véritable» monarchie constitutionnelle. Un religieux chiite, Abdel Jalil Al Moqdad a déclaré : «Nous voulons un régime parlementaire et démocratique, un régime où le Parlement serait élu par le peuple et qui formerait le gouvernement». Il a nié tout caractère confessionnel des protestations. Et d’observer : «Le peuple ne fait que demander la démocratie et une distribution équitable des richesses et ces demandes concernent tout le peuple.»

Rédaction Internationale