Agression israélienne contre Ghaza : 4 milliards de dollars de pertes

Agression israélienne contre Ghaza : 4 milliards de dollars de pertes

El Watan, 9 septembre 2009

La Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (Cnuced) a indiqué que l’agression militaire israélienne contre la population de Ghaza en décembre 2008 et janvier 2009 a causé des pertes économiques de 4 milliards de dollars, affirme un rapport publié hier.

Au cours de la présentation du rapport annuel, le coordinateur du programme d’assistance de la Cnuced au peuple palestinien, Mahmoud Elkhafif, a révélé que le montant de ces pertes directes et indirectes représente « trois fois la taille de l’économie de Ghaza ». Sur ces 4 milliards de dollars, « un milliard environ correspond au coût des mesures destinées à atténuer l’impact humanitaire de la campagne militaire », a ajouté la Cnuced. Par ailleurs, l’arrêt complet de l’activité économique pendant l’agression militaire israélienne a entraîné une perte de PIB estimée à 88 millions de dollars. La Cnuced, qui suit depuis 25 ans l’évolution économique des territoires palestiniens, estime que « la situation actuelle est la pire que la bande de Ghaza ait connue depuis 1967 sur les plans de la sécurité économique (…) et des conditions de vie ». « Le gouvernement, l’administration publique et les services sont devenus les principaux pourvoyeurs d’emplois », a affirmé M. Elkhafif. Ce dernier a relevé « l’érosion des capacités productives » dans la bande de Ghaza, où la pauvreté touche 90% de la population. Dans son rapport, la Cnuced regrette que « malgré l’annonce à la conférence de Charm El-Cheikh (en mars 2009, ndlr) de 4,5 milliards de dollars de dons destinés à soutenir le plan de redressement (…), aucun fonds n’a encore été débloqué ».