Tizi Ouzou : Grève générale pour la libération de deux otages

Tizi Ouzou : Grève générale pour la libération de deux otages

par Naït Ali H., Le Quotidien d’Oran, 23 mai 2011

Le chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou a été paralysé hier par la grève générale initiée par le comité de crise de Beni Douala afin d’exiger la remise en liberté sans condition du jeune Bilek Mourad en captivité depuis une dizaine de jours.

En effet, le mot d’ordre de grève a été massivement suivi par essentiellement des commerçants, des écoliers et des travailleurs de la ville des Genêts, en signe de solidarité avec la famille de deux otages de Beni Douala et Mechtras.

Les citoyens se sont montrés plus que concernés par cette revendication liée à la libération de Bilek Mourad et Hadj Ali Hamour et ont dénoncé le phénomène d’enlèvements qui réoccupe à nouveau l’actualité régionale au plan sécuritaire. Les autorités en charge de la sécurité des personnes et de leurs biens sont également interpellées par les initiateurs de cette nouvelle action de refus de céder à l’insécurité grandissante qui règne en Kabylie.

La mobilisation est saluée par tous les habitants, car seule la détermination des citoyens pourrait faire fléchir les ravisseurs et les contraindre à libérer leurs otages comme cela a été fait à de nombreuses fois.

Ainsi, la Kabylie renoue avec les valeurs de solidarité de mobilisation citoyenne pour obtenir la remise en liberté de ses concitoyens tombés dans des guet-apens tendus par des groupes armés qui n’hésitent pas à revenir après un précédent kidnapping même avorté pour s’en prendre parfois à la même cible. Cela irrite encore davantage la population qui ne sait plus à quel saint se vouer.

En attendant les bonnes nouvelles pour les prochaines heures et pourquoi pas la libération des deux otages sans préalable, comme exigé par les citoyens, une réunion d’évaluation était prévue pour hier après-midi à Aït Aïssi. Aujourd’hui, une délégation composée d’élus locaux et nationaux ainsi que des membres de la famille du jeune Bilek Mourad sera reçue par le wali de Tizi Ouzou.