Ouyahia est en Iran depuis hier

OUYAHIA EST EN IRAN DEPUIS HIER

Il va rencontrer Ahmadinejad

L’Expression, 22 Novembre 2010

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, s’est entretenu hier à Téhéran avec le ministre iranien des Affaires étrangères, Manhouchehr Mottaki.
L’entretien qui s’est déroulé en présence de Abdelkader Messahel, ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, a porté sur les relations bilatérales et les positions des deux pays à l’égard de questions régionales et internationales d’intérêt commun. Ouyahia avait procédé aux côtés du Premier vice-président iranien, Mohamed Rédha Rahimi, à l’ouverture des travaux de la première session de la Haute Commission mixte de coopération algéro-iranienne. Ouyahia devra rencontrer le président de la République d’Iran, Mahmoud Ahmadinejad et le président du Majless Echoura islamique, M.Ali Larijani.
Le Premier ministre devra assister aujourd’hui aux travaux de la 2e réunion sur les techniques modernes des bâtiments et du logement industriel prévue au Centre de la recherche en bâtiment et logement à Téhéran. La 1re session de la Haute commission mixte intervient en application de la décision du Président, Abdelaziz Bouteflika, et de son homologue iranien, Mahmoud Ahmadinejad, de hisser la présidence de la Commission mixte au niveau du Premier ministre pour la partie algérienne et du Premier vice-président pour la partie iranienne. Précédée samedi par la tenue de la 3e session du Comité de suivi, cette session vise à évaluer les différents domaines de coopération arrêtés dans la feuille de route élaborée lors des deux dernières sessions de suivi, à Téhéran en 2008 et à Alger en 2009.
La 1ère session de la Haute commission mixte sera marquée par l’élargissement du cadre juridique à travers la signature d’accords en adéquation avec les développements survenus dans les deux pays et dans le monde et la signature d’accords dans les domaines de la justice, du transport maritime, de l’agriculture, de la santé ainsi que d’un autre accord relatif à la création d’un comité d’hommes d’affaires des deux pays.
Le jumelage des ports de Béjaïa et de Khomeini (Iran), devrait également figurer à l’ordre du jour.

R.N