Marche de la jeunesse : Aujourd’hui de la Grande-Poste à la Présidence

Marche de la jeunesse : Aujourd’hui de la Grande-Poste à la Présidence

El Watan, 19 mars 2011

De la Grande-Poste à la Présidence, à El Mouradia, c’est l’itinéraire choisi pour la marche de la jeunesse initiée sur facebook.

Les organisateurs, un groupe de jeunes indépendants de toutes les mouvances politiques, qui avaient gardé l’anonymat jusqu’à jeudi, se sont activés tout le week-end pour réussir cette action. Vidéos, tracts, messages sur Internet, autant de moyens exploités pour tenter de marcher sur Alger, ou, à défaut, de rassembler le maximum de jeunes autour de cette idée. La moitié du pari est déjà gagnée, selon plusieurs voix. «Le fait de sortir de l’anonymat donne plus d’ampleur et de crédibilité à votre action. Marchons ensemble pour leur montrer que les jeunes peuvent être unis», peut-on lire sur le mur du groupe sur facebook qui compte à présent plus de 2500 adhérents. D’autres campent sur leurs positions et refusent de donner plus de crédibilité à ce mouvement. «Arrêtez, s’il vous plaît, de parler au nom de nous, les jeunes Algériens, pour servir de relais à la machine d’intoxication occidentale», écrit un autre internaute. Autant de polémique que d’enthousiasme.

Mais les organisateurs ne se démotivent pas, ils répondent à tous, avec des arguments mesurés. L’idée séduit, même si la peur de la manipulation n’est jamais très loin. Le groupe Algérie Pacifique, activant également sur facebook, a exprimé hier son soutien à l’action : «Sachant que les initiateurs sont sortis de l’anonymat et se sont identifiés, nous, membres du collectif citoyen ‘‘Algérie Pacifique’’, nous engageons à soutenir cette action, au même titre que toute action menée dans un souci de démocratie, justice, ou autre élément concordant avec les idées du collectif», est-il noté dans leur communiqué. Cette tentative de marche réussira-t-elle, à défaut de réellement marcher sur Alger (ce qui semble très difficile), à rapprocher ces jeunes qui peinent à se réunir ?

Fella Bouredji