Affrontement à Ghardaïa : Bouteflika fait appel à l’armée

Affrontement à Ghardaïa : Bouteflika fait appel à l’armée

Maghreb Emergent, 9 juillet 2015

A l’issue d’une réunion d’urgence restreinte, le président Abdelaziz Bouteflika a chargé le commandant de la 4ème région militaire de « superviser l’action des services de sécurité et des autorités locales concernées pour le rétablissement et la préservation de l’ordre public à travers la wilaya de Ghardaïa ».

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a arrêté mercredi une série de décisions lors d’une réunion consacrée à la situation prévalant à Ghardaïa. Selon un communiqué de la présidence, le chef de l’Etat a chargé le commandant de la 4ème région militaire de « superviser l’action des services de sécurité et des autorités locales concernées pour le rétablissement et la préservation de l’ordre public à travers la wilaya de Ghardaïa ».

Le président de la République a instruit également le Premier ministre de « veiller, avec le ministre de la Justice, Garde des sceaux, afin que le Parquet prenne en charge, avec diligence et sévérité, toutes les violations de la loi à travers la wilaya de Ghardaïa et notamment l’atteinte à la sécurité des personnes et des biens ». Le gouvernement a été aussi chargé de « veiller, sous l’autorité du Premier ministre, à diligenter la mise en œuvre des programmes déjà arrêtés en vue de la relance du développement économique et social et du retour à une vie normale à travers le territoire de la wilaya de Ghardaïa ».

A cette même occasion, le chef de l’Etat a lancé un appel au calme. « En ce mois de piété, le Président Abdelaziz Bouteflika a aussi appelé la population locale dans sa diversité à concourir à la restauration de l’accalmie et à la préservation des liens séculaires de fraternité qui ont toujours prévalu en son sein », souligne le communiqué de la présidence.