Bouteflika refuse de voir l’envoyé spécial du nouveau régime mauritanien

Messahel a été chargé de faire passer le message

Bouteflika refuse de voir l’envoyé spécial du nouveau régime mauritanien

El Khabar, 14 août 2008

Le Président Abdelaziz Bouteflika a refusé de recevoir hier l’envoyé spécial du commandent du Coup d’Etat en Mauritanie, le Général Mohamed Ould Abdelaziz. Il a chargé le ministre délégué aux africaines et maghrébines, Abdelkader Messahel d’informer l’envoyé mauritanien de la position officielle de l’Algérie, qui condamne ce qui s’est passé le 06 août en Mauritanie.
Dans un communiqué du ministère des Affaires Etrangères, il est indiqué que le Général Ould Echeikh Mohamed Ahmed a été envoyé par Ould Abdelaziz, président du Haut Conseil de la Nation en Mauritanie, portant un message au Président Bouteflika. Selon le même communiqué, rapporté par l’APS, M. Messahel a été chargé par la Président de recevoir la délégation mauritanienne.
Le ministre a discuté avec l’émissaire mauritanien des « derniers développements sur la scène mauritanienne après le Coup d’Etat et la rupture du processus démocratique ». Cette même phrase représente « la position officielle de l’Algérie vis-à-vis du coup d’Etat » et explique les raisons du refus de recevoir l’envoyé mauritanien.
Messahel a clairement exprimé la position algérienne qui « condamne toute opération de changement de pouvoir de manière contraire aux règles constitutionnelles…la position de l’Algérie est conforme à celle des organisations internationales, notamment l’Union Africain ».

 

14-08-2008
Par Hamid Yes/ Traduit par B. A