Menaces d’AQMI sur des cibles potentielles en Algérie : Les Etats-Unis préoccupés

Menaces d’AQMI sur des cibles potentielles en Algérie : Les Etats-Unis préoccupés

El Watan, 17 septembre 2011

Un porte-parole du département d’Etat américain a confirmé, hier, que des menaces d’attaques au missile pesaient sur les avions utilisés par les firmes pétrolières étrangères dans les pays du Maghreb et du Sahel.

L’organisation terroriste Al Qaîda au Maghreb islamique (AQMI) se préparerait à commettre des attentats contre «des cibles en Algérie». Selon le département d’Etat américain, l’ambassade des USA à Alger «a été informée de menaces et a averti des cibles potentielles». Interrogé, jeudi, par l’agence de presse française (AFP), le département d’Etat a parlé de «projets d’attentat d’Al Qaîda au Maghreb islamique (AQMI)», sans citer les cibles visées. «L’ambassade américaine à Alger a été informée de menaces (…) Nous continuons à faire face à une menace terroriste importante d’Al Qaîda, de ses filiales et de ses adhérents», ajoute la même source. Contactés hier, les responsables de l’ambassade des Etats-Unis à Alger ont confirmé l’information. «L’ambassade américaine à Alger a reçu des informations sur des menaces et a agi rapidement pour alerter les cibles potentielles», note l’ambassade dans un communiqué adressé à notre rédaction.

Le document rappelle que les USA et leurs partenaires internationaux ont exercé une pression «considérable» sur Al Qaîda et ses relais, ce qui a permis de réduire les capacités de nuisance de l’organisation terroriste sur tous les plans, notamment la collecte des fonds, le recrutement et la planification des attaques. «Toutefois, nous continuons à faire face à une menace importante d’Al Qaîda, de ses filiales et de ses adhérents», ajoute l’ambassade dans son communiqué. «Nous continuons à travailler très étroitement avec nos principaux partenaires sur la menace du terrorisme international, y compris le rôle qu’Al Qaïda continue à jouer. L’information est régulièrement partagée entre les Etats-Unis et nos partenaires afin de déjouer le complot terroriste, d’identifier et de prendre des mesures contre les menaces potentielles et de renforcer nos défenses. Le gouvernement algérien a longtemps été un de nos partenaires les plus solides dans ce combat», précise encore l’ambassade.

Des armes en provenance de Libye?

Pour rappel, notre confrère El Khabar avait révélé, dans son édition de jeudi 15 septembre, le contenu «d’un message électronique des services de sécurité américains à leurs ambassades dans les pays du Sahel et du Maghreb». Selon ce message, la branche maghrébine d’Al Qaîda se préparerait à mener des attaques au missile contre des firmes pétrolières étrangères dans la région. Les compagnies pétrolières étrangères activant dans le Sud algérien ont été destinataires de cette alerte. El Khabar a parlé notamment d’une société britannique et d’une compagnie américaine ayant déjà reçu ce message.

Interrogé lors de son point de presse quotidien hier, Mark Toner, un porte-parole du Département d’Etat a invoqué le principe de confidentialité pour éviter d’aller dans le détail des menaces.Il a néanmoins, confirmé qu’à sa «connaissance», il s’agissait de menaces contre des avions. Il est à rappeler que le coordinateur de la lutte antiterroriste de l’Union européenne (UE), Gilles de Kerchove, avait annoncé le 5 septembre qu’AQMI avait acquis des stocks d’armes en Libye, notamment des missiles sol-air. Selon lui, l’accès du réseau islamiste à ces armes capables d’abattre un avion a été rendu possible par les troubles en Libye.
Madjid Makedhi