10, 26% des médecins étrangers sont des Algériens

Selon une étude de l’ordre des médecins français

10, 26% des médecins étrangers sont des Algériens

El Khabar, 12 septembre 2009

Le nombre des médecins algériens, employés dans les hôpitaux en France, représente 10.26% du nombre global des médecins étrangers, a indiqué une étude réalisée par l’ordre des médecins français, pour l’année en cours, 2009. Malgré la baisse du nombre des praticiens algériens exerçant dans les hôpitaux français, par rapport à l’année dernière, 2008, pendant laquelle le taux des médecins algériens ne dépassait pas 11.29%, ils viennent en 2009 en première position, et occupent la première place sur le plan maghrébin, avec un taux de 10.26%, sachant que 9112 médecins étrangers exercent en France, alors que les médecins marocains représentent 7.69%, suivis par les tunisiens, avec 10.3%.
Selon l’étude de l’ordre des médecins français, le nombre des médecins en France a baissé de 2%, en 2009, une baisse expliquée par le facteur de la vieillesse. 258153 médecins généralistes et spécialistes ont été mis en retraite. De même, le nombre des médecins algériens en France, de son tour, a régressé de 1.3%, l’année en cours. Quoique le nombre des médecins algériens en France a atteint 934, selon les statistiques de 2009, il reste toujours faible, si l’on compare avec d’autres métiers, mais ce chiffre, selon les spécialistes, est important, si en prend en considération le budget consacré pour la formation des médecins.
Par ailleurs, plus de mille médecins algériens sont installés en France, un chiffre aussi important démontre de la gravité du phénomène de la fuite des cerveaux, notamment ceux qui jouissent d’une grande compétence et les spécialités difficiles, qui exigent des budgets énormes.

 

12-09-2009
Par H.S/ Traduit par R.K