AXA lance une filiale en Algérie

Elle sera le deuxième opérateur français des assurances

AXA lance une filiale en Algérie

El Khabar, 5 septembre 2009

Le numéro 2 des assurances français, AXA, a décidé de se conformer aux nouvelles mesures qui exigent aux investisseurs étrangers, d’ouvrir au moins 30% de leur capital aux partenaires algériens.
AXA vient de redéposer son dossier pour constituer une filiale en Algérie, en partenariat avec une banque public. AXA avait déjà déposer sa demande d’agrément, au cors du premier semestre 2008, suite au règlement du litige des assurances entre l’Algérie et la France, qui durait depuis 1966, mais les nouveaux dispositifs l’en ont empêché.
Des sources proches du secteur des assurances ont révélé que le dossier d’agrément d’AXA va être examiné, avant la fin de l’année en cours, au niveau du ministère des finances, pour que cette compagnie soit le deuxième opérateur français qui s’introduit au marché des assurances algérien, après la filiale de la BNP Paribas. Cette dernière a signé le premier accord de partenariat avec la CNEP, en 2008, dans le cadre d’une banque des assurances. Un troisième opérateur français doit déposer sa demande d’agrément, prochainement. Il s’agit de Sokijep Assurances, une filiale de la Société Général.
D’ailleurs Axa a choisi la Banque Extérieure d’Algérie comme partenaire dans cette société mixte d’assurance. Axa est entrain de procéder au recrutement du staff de cette banque assurances, qui va être dirigé par un cadre algérien.

 

05-09-2009
Par H.S