Il faut intégrer les Patriotes dans les rangs de la police

Ouyahia à Khemis Miliana

Il faut intégrer les Patriotes dans les rangs de la police

par Fayçal N., Le Jeune Indépendant, 6 mai 2007

Le secrétaire général du RND, M. Ahmed Ouyahia, a animé hier un meeting à Khemis Miliana, dans la wilaya d’Aïn Defla, au cours duquel il est longuement revenu sur les promesses électorales de son parti. Au début de son meeting, M. Ouyahia a rendu un vibrant hommage au chahid Si Mhamed Bougara dont toute la région célèbre, en ce moment, l’anniversaire de sa mort.

L’ex-chef de gouvernement, apostrophé par des jeunes sur sa promesse non tenue, d’élever Khemis Miliana au rang de wilaya, a réitéré son engagement en soulignant qu’il est ravi que la ville soit devenue un pôle universitaire. Avec les projets de l’autoroute est-ouest et le train à grande vitesse, la région trouvera le chemin du développement.

M. Ouyahia a ensuite abordé le volet sécuritaire en rendant hommage aux éléments de l’ANP, aux services de sécurité ainsi qu’aux Patriotes qui ont sacrifié leur vie afin que l’Algérie reste debout lors de la décennie noire. Il rappela à cette occasion les moments difficiles qu’a endurés la région et les sacrifices des Patriotes.

Alors, plaida-t-il, il ne faut pas les laisser [choir], il faut les intégrer dans les rangs de la police, selon leur niveau, sinon les aider avec de petits investissements afin qu’ils puissent nourrir leurs enfants. M. Ouyahia a par la suite rappelé que le RND a soutenu Abdelaziz Bouteflika lors des présidentielles de 1999 ainsi qu’en 2004.

Nous avons soutenu son programme de développement en participant dans toutes les démarches qui ont permis le retour à la sécurité et à la stabilité de la nation, a-t-il déclaré. M. Ouyahia a ensuite abordé quelques propositions de son parti, à l’exemple de la bourse scolaire, de la lutte contre du chômage, de l’investissement, du relèvement substantiel du capital des banques publiques, de la baisse de la TVA sur les articles de large consommation produits en Algérie… F. N.