Les élections locales ont dessiné de nouveaux rapports de force

Les élections locales ont dessiné de nouveaux rapports de force

Petits gagnants et grands perdants

Par : Omar Ouali, Liberté, 2 décembre 2012

Le vote pour les locales de jeudi se distingue par un certain nombre de marqueurs statistiques et politiques qui font sa singularité, tout en dessinant une nouvelle carte politique locale. Lecture sur la base des chiffres officiels.

Le premier constat qui s’impose à l’observation, c’est le taux d’abstention. Sur les 21 445 621 lecteurs inscrits sur le fichier (qui change au gré de la météo politique, soit dit en passant), uniquement 9 494 003 ont voté, dont plus d’un million de bulletins nuls. Ce qui est énorme et témoigne à l’évidence de la défiance “génétique” de la majorité des Algériens à l’égard des messes électorales visant à maintenir envers et contre le cours de l’Histoire un système dont la DLC (date limite de consommation) est périmée. Gare au risque d’intoxication politique nationale ! Le ministre de l’Intérieur, pour sa part, est partisan du verre à moitié plein. Plutôt que voir l’abstention, il préfère regarder la participation dont il juge le taux “acceptable”. Taux qui est curieusement conforme à son pronostic qu’il avait situé entre 40 et 45%. DOK a-t-il vu dans le marc de café ? Le deuxième constat, c’est le nombre imposant de communes où aucune majorité ne se dégage. C’est en tout 1 150 sur les 1 541 à l’échelle nationale. Un chiffre record qui témoigne de l’émiettement du corps électoral sur les 60 partis et autres listes indépendantes en course dans cette élection.
Ce qui va, dans les prochains jours, nécessiter d’âpres tractations pour aboutir à la mise en place d’exécutifs stables. Vus sous l’angle des résultats partisans, les chiffres officiels donnent le FLN comme première force politique du pays avec 2 232 114 voix, soit 26,30% pour 7 191 sièges. Un résultat somme toute un trompe-l’œil qui est loin des prétentions de Belkhadem qui avait tablé sur 1 000 communes. Loin du compte, même si le FLN va certainement augmenter son score dans les communes qui restent pour le moment en ballottage. Les “redresseurs” du FLN, qui sont à l’affût du moindre faux pas de Belkhadem, vont certainement chercher à retourner contre lui les résultats dans le but de lui enfoncer un peu plus un coin. À l’inverse de son alter ego, Ahmed Ouyahia, qui a quelques raisons de pousser un souffle de soulagement. Son parti, après la pâtée du 10 mai dernier dans les législatives, a réalisé un bon sursaut dans ces locales avec 1 800 926 voix. Soit 21,22% pour 5 988 sièges, en attendant les autres qu’il va certainement vendanger à l’issue des tractations dans les communes où la messe n’est pas encore dite. Les résultats du RND ne sont certainement pas du goût du groupe dirigé par Yahia Guidoum qui tablait sur un effondrement électoral du parti pour porter l’estocade à “Si Hmed” qui peut passer l’hiver tranquille. L’autre constat est en rapport avec le parti de Amara Benyounès qui est, par les chiffres officiels du scrutin, bel et bien la troisième force politique du pays. Lors de sa campagne électorale, l’enfant terrible de “Ath Ziri” répétait et martelait que son parti est le number “three”. C’est la méthode Coué version Amara Benyounès qui se permet le luxe de devancer le FFS et le RCD avec, en plus, une plus large assise nationale. Reste à décrypter les ressorts de cette réussite électorale. En revanche, pour les partis islamistes algériens, l’hiver persiste après la bourrasque du mois de mai dernier. Avec leurs voix jumelées, le MSP (272 448) et l’Alliance de l’Algérie verte (228 008), ils n’ont obtenu que 1 245 sièges. Ces chiffres sont-ils représentatifs du poids électoral réel de ces partis ? La question mérite d’être posée, d’autant qu’Abou Djerra avait expliqué que son parti avait opté pour une participation à minima juste “pour éviter la politique de la chaise vide” dont cheikh Nahnah avait une sainte horreur, dit-il. Le parti de Louisa Hanoune n’a pas réussi à rééditer son score des législatives. Il arrive en septième position pour les APC et APW avec seulement 3 communes en majorité absolue et aucune APW. C’est la “mafia” locale, au service de puissances étrangères qui serait derrière la dégringolade électorale du PT, analyse, à chaud, sa secrétaire générale. Et pourquoi donc ? On lui en aurait voulu d’avoir mis au cœur de son discours de campagne les menaces sur la souveraineté nationale. Autre enseignement de ce scrutin, encore une fois sur la base des chiffres officiels, la disparition des nouveaux petits partis qui n’ont pas réussi à atteindre l’étiage fatidique des 7%. De quoi leur donner à réfléchir sur l’opportunité de poursuivre ou non l’aventure politique.

O O

Résultats non exhaustifs des élections des Assemblées populaires de wilaya (APW), publiés vendredi par le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales

Front de libération nationale (FLN)
Voix obtenues : 1 785 822 – Taux : 22,54%
Sièges obtenus : 685 – Taux : 34,18%
Nombre de femmes : 207
Wilayas à majorité absolue : 2
Rassemblement national démocratique (RND)
Voix obtenues : 1 252 023 – Taux : 15,80%
Sièges obtenus : 487 – Taux : 24,30%
Nombre de femmes : 148
Mouvement populaire algérien (MPA)
Voix obtenues : 501 720 – Taux : 6,33%
Sièges obtenus : 103 – Taux : 5,14%
Nombre de femmes : 28
Front des forces socialistes (FFS)
Voix obtenues : 395 559 – Taux : 4,99%
Sièges obtenus : 91 – Taux : 4,54%
Nombre de femmes : 28
Harraket moudjtemaâ essilm (MSP)
Voix obtenues : 284 624 – Taux : 3,59%
Sièges obtenus : 76 – Taux : 3,79%
Nombre de femmes : 22
Indépendants (Indep)
Voix obtenues : 167 240 – Taux : 2,11%
Sièges obtenus : 76 – Taux :3,79%
Nombre de femmes : 21
Parti des travailleurs (PT)
Voix obtenues : 457 198 – Taux : 5,77%
Sièges obtenus : 72 – Taux : 3,59%
Nombre femmes : 23
Front national algérien (FNA)
Voix obtenues : 386 877 – Taux : 4,88%
Sièges obtenus : 64 – Taux : 3,19
Nombre de femmes : 16
Alliance de l’Algérie verte (Alliance 28)
Voix obtenues : 269 609 – Taux : 3,40%
Sièges obtenus : 54 – Taux : 2,69%
Nombre de femmes : 16
Front El-Moustakbal (FM)
Voix obtenues : 301 653 – Taux : 3,81%
Sièges obtenus : 38 – Taux : 1,90%
Nombre de femmes :12
Parti El-Fedjr El-Jadid (PFJ)
Voix obtenues : 178 547 – Taux :2,25%
Sièges obtenus : 33 – Taux : 1,65%
Nombre de femmes : 10
Alliance nationale républicaine (ANR)
Voix obtenues : 130 275 – Taux : 1,64%
Sièges obtenus : 31 – Taux : 1,55%
Nombre de femmes : 9
Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD)
Voix obtenues : 150 459 – Taux : 1,90%
Sièges obtenus : 25 – Taux : 1,25%
Nombre femmes : 8
Front national pour les libertés (FNL)
Voix obtenues : 144 785 – Taux : 1,83%
Sièges obtenus : 21 – Taux : 1,05%
Nombre de femmes : 6
Parti de la liberté et de la justice (PLJ)
Voix obtenues : 136 480 – Taux : 1,72%
Sièges obtenus : 21 – Taux : 1,05%
Nombre de femmes : 5
AHD 54 (AHD 54)
Voix obtenues : 75 098 – Taux : 0,95%
Sièges obtenus : 16 – Taux : 0,80%
Nombre de femmes : 4
Parti Ennour El-Djazaïri (PED)
Voix obtenues : 49 156 – Taux : 0,62%
Sièges obtenus : 10 – Taux : 0,50%
Nombre de femmes : 3
Union des forces démocratiques et sociales
(El-Ittihad)
Voix obtenues : 97 179 – Taux : 1,23%
Sièges obtenus : 8 – Taux : 0,40%
Nombre de femmes : 2
Mouvement pour la jeunesse et la démocratie (MJD)
Voix obtenues : 49 793 – Taux : 0,63%
Sièges obtenus : 8 – Taux : 0,40%
Nombre de femmes : 3
Alliance msp-Islah (Alliance 24)
Voix obtenues : 22 133 – Taux : 0,28%
Sièges obtenus : 8 – Taux : 0,40%
Nombre de femmes : 2
Mouvement de l’entente nationale (MEN)
Voix obtenues : 57 465 – Taux : 0,73%
Sièges obtenus : 7 – Taux : 0,35%
Nombre de femmes : 2
Parti du renouveau algérien (PRA)
Voix obtenues : 49 542 – Taux : 0,63%
Sièges obtenus : 7 – Taux : 0,35%
Nombre de femmes : 2
Mouvement des nationalistes libres (MNL)
Voix obtenues : 28 324 – Taux : 0,36%
Sièges obtenus : 7 – Taux : 0,35%
Nombre de femmes : 2
Parti El-Karama (El-Karama)
Voix obtenues : 80 919 – Taux : 1,02%
Sièges obtenus : 6 – Taux : 0,30%
Nombre de femmes : 2
Parti national algérien (PNA)
Voix obtenues : 51 697 – Taux : 0,65%
Sièges obtenus : 6 – Taux : 0,30%
Nombre de femmes : 2
Front démocratique libre (FDL)
Voix obtenues : 22 888 – Taux : 0,29%
Sièges obtenus : 6 – Taux : 0,30%
Nombre femmes : 2
Front de la bonne gouvernance (FBG)
Voix obtenues : 14 903 – Taux : 0,19%
Sièges obtenus : 6 – Taux : 0,30%
Nombre de femmes : 2
Front national des indépendants pour la concorde (FIC)
Voix obtenues : 13 823 – Taux : 0,17%
Sièges obtenus : 6 – Taux : 0,30%
Nombre de femmes : 2
Parti des jeunes (PJ)
Voix obtenues : 70 344 – Taux : 0,89%
Sièges obtenus : 5 – Taux : 0,25%
Nombre de femmes : 1
Front national démocratique (FND)
Voix obtenues : 33 276 – Taux : 0,42%
Sièges obtenus : 5 – Taux : 0,25%
Nombre de femmes : 1
Parti de la voie authentique (PVA)
Voix obtenues : 14 421 – Taux : 0,18%
Sièges obtenus : 5 – Taux : 0,25%
Nombre femmes : 1
Rassemblement patriotique républicain (RPR)
Voix obtenues : 68 831 – Taux : 0,87%
Sièges obtenus : 4 – Taux : 0,20 %
Nombre de femmes : 1
Parti national pour la solidarité et le développement (PNSD)
Voix obtenues : 35 760 – Taux : 0,45%
Sièges obtenus : 4 – Taux : 0,20%
Nombre de femmes : 1