Les commerçants veulent rallier les industriels

POUR FAIRE FACE A LA CONCURRENCE DES PRODUITS ETRANGERS

Les commerçants veulent rallier les industriels

Le Quotidien d’Oran, 13 septembre 2005

L’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) a décidé la création d’un comité national des industriels et des petites et moyennes entreprises le mois d’octobre prochain. L’enjeu, selon les responsables de l’UGCAA, est de créer un partenariat entre les industriels algériens et les commerçants à travers la signature de conventions entre les producteurs et les vendeurs.

Des conventions qui sont déjà prêtes, selon les adhérents de l’UGCAA, et qui attendent uniquement la signature. L’on envisage d’ores et déjà la signature d’accords entre des producteurs dans l’agroalimentaire et l’électroménager avec des commerçants qui vont commercialiser et promouvoir le produit algérien.

A vrai dire, les industriels et les commerçants affiliés à l’UGCAA ont voulu ainsi s’organiser pour faire face à la concurrence qui sera assez rude notamment avec l’entrée en vigueur de l’accord d’association avec l’Union européenne.

Les responsables de l’UGCAA ont invité, hier, l’ensemble des médias, le président de la commission de l’est du pays des industriels et des petites et moyennes entreprises ainsi que des parlementaires à débattre de la situation des PME-PMI et des craintes des industriels quant à l’adhésion de l’Algérie à l’accord d’association avec l’Union européenne et la prochaine adhésion de l’Algérie à l’OMC.

Les présents à cette conférence-débat, organisée hier, ont posé diverses questions. Les entreprises algériennes sont-elles réellement prêtes à faire face à la concurrence des produits étrangers ? Est-ce que les pouvoirs publics ont réellement diagnostiqué l’état de nos entreprises et la mise à niveau des entreprises ? Ni le président de la commission des industriels de l’Est ni le représentant de l’APN n’ont pu apporter des réponses, mais tout le monde a plaidé pour la création d’un comité national des industriels qui aura la mission d’assister et d’aider les industriels et les commerçants algériens à s’imposer avec leurs produits face aux produits importés.

Le rôle du comité est de sensibiliser les industriels à mieux produire et à mieux s’organiser pour assurer leur survie.

Les responsables de l’UGCAA se disent disposés à débattre et à négocier toutes les propositions émanant des industriels algériens, comme par exemple la création de grands supermarchés, notamment sur le compte de l’Union, là où pourraient être vendus des produits algériens par des commerçants de l’Union. Les responsables de l’UGCAA appellent l’ensemble des industriels à faire des propositions et à penser à des projets communs entre les producteurs et les commerçants algériens.

M. Aziza