Belkhadem annonce un changement de gouvernement

Tout en évoquant une révision constitutionnelle en juillet

Belkhadem annonce un changement de gouvernement

Par :Nadia Mellal, Liberté, 8 juin 2008

Selon des sources proches du FLN, la réunion de l’instance de coordination du parti a permis à Abdelaziz Belkhadem de se prononcer sur un certain nombre de points en suspens ces derniers mois.

Le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), Abdelaziz Belkhadem, a réuni hier l’instance de coordination de son parti. Cette rencontre tenue à huis clos au siège national du parti à Hydra (Alger) a eu pour ordre du jour un seul point : informer les membres de l’instance de coordination (les ministres FLN, les présidents des commissions et vice-présidents au niveau des deux Chambres du Parlement, le président de l’Assemblée populaire nationale, les présidents des groupes parlementaires à l’APN et au Conseil de la nation et les présidents des commissions permanentes au sein du parti) d’un certain nombre de questions. La première concerne un prochain remaniement gouvernemental. C’est en tout cas ce que soutient une source fiable reprenant le leader du FLN. Aucune précision n’a été, cependant, donnée par rapport à ce léger lifting au sein de l’équipe dirigée par le patron de la formation majoritaire. Belkhadem, à ce propos, n’est nullement concerné par ledit changement. Il sera maintenu à son poste de Chef du gouvernement. Ce ne sont que quelques ministres qui se verront remercier par le président de la République est-il expliqué à ce sujet sans pour autant dévoiler l’identité des ministres qui quitteront le gouvernement ni la date à laquelle interviendra ce changement. La seule information délivrée à ce sujet, nous explique-t-on de bonnes sources, est la perspective d’un remaniement de l’équipe ministérielle. Cette annonce n’a pas été sans susciter l’inquiétude de certains ministres FLN qui craignent de devoir quitter l’Exécutif. Toutefois, ils restent dans le flou quant à leur destinée au sein de l’équipe Belkhadem. La deuxième information concerne la révision de la Constitution. À ce sujet, le leader du FLN aurait annoncé, selon notre source, que la révision de la Constitution est encore à l’ordre du jour et elle interviendra “très prochainement”.
Ce qui signifie qu’elle devra intervenir entre fin juin et début juillet, aurait dit le patron du FLN aux cadres de son parti. Maintes fois annoncées, cette révision de la première loi du pays aura pour objectif d’étendre le nombre des mandats présidentiels à plus de deux. Ce qui permettra à l’actuel chef de l’État de briguer un troisième mandat à la magistrature suprême. La troisième information concerne la déclaration de politique générale du Chef du gouvernement devant les deux Chambres du Parlement (l’Assemblée populaire nationale et le Conseil de la nation). À ce sujet, il a été dit qu’il n’est pas question pour le coordonnateur de l’actuelle équipe gouvernementale de présenter le bilan de son gouvernement devant les parlementaires. Cette annonce n’a pas été appuyée d’explications. Elle s’est seulement contentée de noter qu’une déclaration de politique générale n’est pas du tout à l’ordre du jour du gouvernement, du moins pour l’heure. Quoi qu’il en soit la réunion qu’a présidée hier Abdelaziz Belkhadem au siège national de son parti à Hydra a été une aubaine pour les cadres du FLN de s’informer. Programmée auparavant puis reportée à cause de l’agenda chargé de Belkhadem, cette réunion tenue à huis clos s’est faite précisément à l’adresse des animateurs de l’instance de coordinations qui ne cessaient pas de demander à être informées sur de nombreuses questions de l’actualité nationale.

NADIA MELLAL