Appel pour le rassemblement des forces du changement

Appel pour le rassemblement des forces du changement

El Watan, 16 janvier 2011

La nation est en danger et le pays est à la dérive.

C’est le moment d’exprimer notre solidarité avec notre jeunesse. Les mécontents, c’est-à-dire l’immense majorité de notre peuple, n’ont aucune confiance en ce pouvoir. Ils ne réagiront positivement à aucun geste des autorités en place. C’est l’impasse. Cette double violence du pouvoir et de la société menace de devenir incontrôlable à tout moment. Le rassemblement auquel nous appelons tous nos concitoyens se fixe les objectifs immédiats suivants :

-1. Unifier les forces du changement pour obtenir l’instauration des conditions minimales du changement pacifique : la levée de l’état d’urgence, l’ouverture du champ politique avec la possibilité de créer de nouveaux partis politiques représentatifs de la population et de la jeunesse en particulier, ainsi que l’ouverture du champ médiatique.

-2. Promouvoir par une saine compétition politique arbitrée par le peuple lors d’élections non manipulées, l’arrivée à tous les échelons du pouvoir d’une nouvelle génération de dirigeants politiques, compétents et honnêtes, aptes à mener un véritable programme de développement assis sur un projet démocratique et moderne et à bâtir des institutions et des mécanismes de gouvernance et de fonctionnement solides et modernes.

-3. Sauvegarder les ressources de l’Algérie par la mise en œuvre des prérogatives de contrôle sur l’exécutif d’un Parlement légitime en ce qui concerne les recettes d’hydrocarbures. Les citoyens qui se joignent à cet appel prennent l’engagement de ne pas utiliser le combat de la jeunesse de 2011 à des fins personnelles ou idéologiques, ni d’attiser la violence entre Algériens, ou de prôner l’anarchie ou l’effondrement de l’administration ou de l’Etat. C’est le moment de penser à nos enfants et de construire l’Algérie dont ils vont hériter. Mobilisés et unis, rien ne nous sera impossible. Vive l’Algérie !

Dr Ahmed Benbitour